Plan du site

Arabie: deuxième exécution après la pause du ramadan

dépêche de presse du 28 juillet 2015 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Thème :
Un Saoudien, condamné à mort pour trafic de drogue, a été décapité mardi, la deuxième exécution après la pause du ramadan, le mois de jeûne musulman qui s'est achevé le 17 juillet.
Seif ben Rched al-Hadissane avait été reconnu coupable de s'être adonné à un large trafic de haschisch. Il a été exécuté dans la région d'Al-Hassa, dans l'est de l'Arabie saoudite, selon un communiqué du ministère saoudien de l'intérieur.

La première exécution post-ramadan a eu lieu le 23 juillet. Un Saoudien, condamné pour meurtre, avait alors été exécuté dans la région de Qassim, au nord de Riyad.
La nouvelle décapitation porte à 104 le nombre d'exécutions dans le royaume cette année, contre 87 sur l'ensemble de 2014.

Meurtre, viol, vol à main armée, apostasie et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale dans le royaume ultra-conservateur saoudien, régi par une version rigoriste de la loi islamique.

Le ministère saoudien de l'Intérieur invoque la dissuasion comme argument-clé pour justifier les décapitations.
Mais le rapporteur spécial de l'Onu sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, Christof Heyns, avait souligné en mai que les conditions n'étaient pas réunies dans le royaume pour des "procès équitables selon les normes" internationales, nombre d'entre eux se déroulant notamment "dans le secret".
Partager…

Données techniques

ID8453
Type de document (code)depeche
TitreArabie: deuxième exécution après la pause du ramadan
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication28 juillet 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + exécution
ZonegéosArabie Saoudite