Plan du site

Déclaration de la porte-parole sur les exécutions commises récemment dans la région autonome du Kurdistan iraquien

communiqué de presse du 26 août 2015 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, 26/08/2015 - Service européen pour l'action extérieure

En s'abstenant de procéder à des exécutions dans la région autonome du Kurdistan iraquien depuis 2008, le gouvernement régional du Kurdistan s'est érigé en exemple novateur dans une région troublée et a démontré qu'il était possible de garantir un niveau élevé de sécurité sans appliquer la peine capitale. Ce moratoire de fait a été rompu le 12 août 2015 avec l'exécution de Farhad Jaafar Mahmood et de ses deux épouses, Khuncha Hassan Ismaeil et Berivan Haider Karim, ce qui constitue un pas en arrière.

Nous demandons au gouvernement régional du Kurdistan de rétablir un moratoire en vue d'abolir, à terme, la peine capitale et nous appelons également le gouvernement iraquien à introduire un moratoire sur les exécutions. L'UE est opposée, par principe, au recours à la peine de mort quelles que soient les circonstances.
Partager…

Données techniques

ID8538
Type de document (code)communique
TitreDéclaration de la porte-parole sur les exécutions commises récemment dans la région autonome du Kurdistan iraquien
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 août 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales + reprise d'exécution
ZonegéosIrak