Plan du site

Arabie : un Philippin décapité pour meurtre, 153e exécution de l'année

dépêche de presse du 29 décembre 2015 - Agence mondiale d'information - AFP
Un Philippin, condamné à mort pour meurtre en Arabie saoudite, a été décapité au sabre mardi dans la capitale Riyad, portant à 153 le nombre d'exécutions cette année dans ce royaume ultra-conservateur.

Joselito Lyda San avait été reconnu coupable d'avoir tué Saleh Imam Ibrahim, un Soudanais, en lui assénant un violent coup de marteau à la tête à la suite d'un différend, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué publié par l'agence officielle SPA.

Le chiffre de 153 exécutions cette année dépasse très largement celui enregistré en 2014 (87), selon un décompte de l'AFP. Il est le plus élevé depuis 1995, année où le royaume avait procédé à 192 exécutions, selon l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International.
Les exécutions, toujours relayées par l'agence officielle, étaient en baisse ces dernières années.

Meurtre, viol, vol à main armée, apostasie et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en Arabie saoudite, pays régi par une version rigoriste de la charia (loi islamique).
Selon Amnesty International, le royaume figure parmi les pays qui exécutent le plus grand nombre de personnes avec la Chine, l'Iran et les Etats-Unis.
Partager…

Données techniques

ID8672
Type de document (code)depeche
TitreArabie : un Philippin décapité pour meurtre, 153e exécution de l'année
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 décembre 2015
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsPoursuite de l'augmentation du nombre d'exécutions capitales en Arabie Saoudite
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + ressortissant étranger
ZonegéosArabie Saoudite + Philippines