Plan du site

Mauritanie : évasion de prison d'un terroriste "dangereux" condamné à mort

dépêche de presse du 3 janvier 2016 - Xinhua
Pays :
Thème :
NOUAKCHOTT, 3 janvier (Xinhua) -- Le Mauritanien Salek Ould Cheikh, condamné à mort pour terrorisme, s'est évadé, dans des conditions non encore élucidées, de la prison centrale de Nouakchott où il était détenu, a appris Xinhua de sources sécuritaires.

Selon un avis de recherche diffusé, dimanche, par la sureté mauritanienne, le fugitif, "né en 1984 à Atar (nord du pays), est un terroriste dangereux, condamné à mort (en 2011) dans le cadre d'une tentative d'explosion à Nouakchott, et a évadé de prison le 31 décembre 2015".

Les services de sécurité ont publié les photos du terroriste et ont mis un numéro vert à la disposition de toute personne qui détiendrait "des informations pouvant conduire à l'arrestation de ce criminel".

Le fugitif avait été arrêté en 2001 suite à une tentative d'attentat avec trois voitures bourrées d'explosifs qui se dirigeaient vers Nouakchott. Cette opération organisée par Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI), avait échoué parce que les véhicules avaient été repérés par l'armée qui les a fait exploser.

Les services de sécurité mauritaniens mènent, en collaboration avec des pays voisins, une vaste opération de recherche pour "retrouver le terroriste et le remettre à la disposition de la justice", souligne un responsable sécuritaire.

"Ould Cheikh avait été observé la dernière fois, jeudi dernier, aux environs de midi", affirme une source sécuritaire anonyme.

Il a abandonné sa cellule fermée de l'intérieur, où on a retrouvé une étoffe portant l'emblème d'AQMI avec un papier sur lequel il a inscrit le nom de Khaled Abou El Abbass (Bellawar) en plus d'un numéro de téléphone malien, indique-t-on, de même source.
Partager…

Données techniques

ID8681
Type de document (code)depeche
TitreMauritanie : évasion de prison d'un terroriste "dangereux" condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 janvier 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsUn jihadiste mauritanien arrêté en Guinée et renvoyé dans son pays après 3 semaines de cavale, La Mauritanie lance un avis de recherche contre un jihadiste évadé de prison
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsévasion + terrorisme
ZonegéosMauritanie