Plan du site

Déclaration de la haute représentante et vice-présidente, Mme Federica Mogherini, sur les exécutions en Arabie saoudite

160102_01_fr
déclaration du 2 janvier 2016 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, 02/01/2016

Le Royaume d'Arabie saoudite a aujourd'hui procédé à 47 exécutions.

L'UE rappelle qu'elle est fermement opposée au recours à la peine de mort, en toutes circonstances, et en particulier en cas d'exécutions de masse.

Le cas précis du cheikh Nimr al-Nimr suscite de vives inquiétudes quant à la liberté d'expression et au respect des droits civils et politiques fondamentaux, qui doivent être garantis dans tous les cas, y compris dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Cette affaire est également susceptible d'exacerber les tensions interconfessionnelles, qui portent déjà tellement préjudice à l'ensemble de la région, et d'avoir de dangereuses conséquences.

L'UE appelle les autorités saoudiennes à encourager la réconciliation entre les différentes communautés du royaume, et exhorte tous les acteurs à faire preuve de retenue et de sens des responsabilités.
Partager…

Données techniques

ID8698
Type de document (code)
TitreDéclaration de la haute représentante et vice-présidente, Mme Federica Mogherini, sur les exécutions en Arabie saoudite
Description(non défini)
Référence160102_01_fr
Date de publication2 janvier 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Arabie Saoudite exécute 47 personnes en un jour, dont Nimr Al-Nimr, "Sérieuses inquiétudes" de l'UE après l'exécution d'un chef religieux chiite en Arabie, L'UE exprime sa "sérieuse préoccupation" sur l'exécution de 47 personnes en Arabie saoudite
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnéscheikh Nimr Baqer al-Nimr
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosArabie Saoudite