Plan du site

Des rapporteurs de l'APCE appellent les autorités du Bélarus à ne pas exécuter Henadz Yakavitski

communiqué de presse du 14 janvier 2016 - Conseil de l'Europe
ACPE - QUESTIONS POLITIQUES ET DÉMOCRATIE

Andrea Rigoni (Italie, ADLE), rapporteur de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) sur la situation au Bélarus, et Marietta Karamanli (France, SOC), rapporteure générale de l'APCE sur l'abolition de la peine de mort, se sont dits atterrés par la condamnation à mort de Henadz Yakavitski prononcée par la Cour régionale de Minsk le 5 janvier au Bélarus, et ont exhorté les autorités à ne pas l'exécuter.

« Le Bélarus est le seul pays européen où s'applique encore la peine de mort. La peine capitale va à l'encontre des valeurs du Conseil de l'Europe et n'a plus sa place, et ce, sans exception, sur notre continent », ont déclaré M. Rigoni et Mme Karamanli. « Quelle qu'ait été la gravité des crimes commis par le condamné, et tout en exprimant notre plus profonde sympathie aux familles et aux proches des victimes, nous espérons que cette sentence sera renversée par la Cour Suprême», ont-ils ajouté.

« Nous invitons fermement les dirigeants du Bélarus à introduire un moratoire sur la peine capitale, qui sera une première étape vers son abolition totale. Cette décision, qui pourrait être prise à tout moment par le Président, le Parlement ou la Cour constitutionnelle, montrerait que la protection des droits de l'homme progresse, mais aussi que les autorités sont désireuses de renforcer leurs relations avec les organisations européennes », ont-ils conclu.
Partager…

Données techniques

ID8707
Type de document (code)communique
TitreDes rapporteurs de l'APCE appellent les autorités du Bélarus à ne pas exécuter Henadz Yakavitski
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication14 janvier 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsTrois nouvelles exécutions rapportées en Biélorussie, Condamnation à mort en Biélorussie
OrganisationsConseil de l'Europe (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)