Plan du site

Déclaration de la porte-parole concernant l'application de la peine de mort en Iraq

160205_03_fr
déclaration du 5 février 2016 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, 05/02/2016

Les autorités iraquiennes ont récemment donné l'ordre d'exécuter 80 personnes et annoncé que d'autres exécutions pourraient suivre. Il s'agit là d'une évolution regrettable alors qu'après la formation d'un nouveau gouvernement dans le pays en 2014, toutes les affaires pendantes avaient fait l'objet d'une révision. Cette révision, qui avait laissé entrevoir la perspective d'une suspension permanente de toutes les exécutions, avait été considérée comme un signal positif par l'UE, opposée, par principe, au recours à la peine de mort.

La peine capitale en tant que facteur de dissuasion est contre-productive. L'Union encourage vivement l'Iraq à réinstaurer un moratoire de fait sur la peine de mort.
Partager…

Données techniques

ID8749
Type de document (code)
TitreDéclaration de la porte-parole concernant l'application de la peine de mort en Iraq
Description(non défini)
Référence160205_03_fr
Date de publication5 février 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsréactions internationales
ZonegéosIrak