Plan du site

L'ONU appelle à explorer des alternatives aux condamnations pour délits mineurs liés à la drogue

communiqué de presse du 14 mars 2016 - Organisation des Nations Unies
14 mars 2016 – A l'ouverture de la 59ème session de la Commission des stupéfiants (CND), à Vienne, le Directeur exécutif de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov, a appelé la communauté internationale à adopter une approche globale et humaine sur le problème mondial de la drogue.

En préparation de la prochaine session extraordinaire de l'Assemblée générale de l'ONU sur le problème mondial de la drogue, qui aura lieu en avril, M. Fedotov a précisé que la CND axerait ces travaux sur les vies perdues et les souffrances inutiles causées par les drogues illicites.

« Vos délibérations, ici à la CND, dans la perspective de la prochaine session extraordinaire, peuvent aider à prendre de nouvelles mesures cruciales pour promouvoir un avenir plus sain, plus sûr et plus prospère pour tous », a déclaré M. Fedotov, tout en assurant la CND du soutien de l'ONUDC dans sa tâche.

En tant que principale entité du système onusien à traiter du problème des drogues illicites, l'ONUDC est partisan de soutenir les pays concernés au travers « d'approches équilibrées, ancrées dans les cadres établis et basées sur les recherches, les lignes directrices et la vaste expérience sur le terrain de l'ONUDC », a également déclaré M. Fedotov.

Le chef de l'ONUDC a également reconnu les nombreux défis existants liés au trafic illicite de drogue, y compris la production et le trafic en provenance d'Afghanistan, la fragilité de l'Afrique de l'Est, la violence meurtrière en Amérique centrale, la prolifération sans fin de nouvelles substances psychoactives et le lien croissant entre le crime organisé dans les pays occidentaux et les extrémistes violents.

Le Directeur exécutif a par ailleurs plaidé en faveur d'alternatives aux condamnations, lorsque cela est envisageable, dans les cas de délits mineurs liés à la drogue.

M. Fedotov a également dénoncé l'usage de la peine de mort par certains pays dans des affaires de trafic de drogue.

La 59ème session de la CND, qui s'est ouverte lundi, rassemble près de 1.500 délégués représentant les Etats membres, les organisations intergouvernementales et la société civile, afin d'avoir une discussion globale sur le problème mondial de la drogue.

Parmi les intervenants, figuraient notamment le Ministre de la justice de la Thaïlande, Paiboon Koomchaya, le Ministre des affaires étrangères d'El Salvador, Hugo Roger Martinez Bonilla, et le Ministre de la justice de la Colombie, Yesid Reyes Alvarado.
Partager…

Données techniques

ID8827
Type de document (code)communique
TitreL'ONU appelle à explorer des alternatives aux condamnations pour délits mineurs liés à la drogue
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication14 mars 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsOrganisation des Nations Unies (auteur), Assemblée Générale de l'ONU
Condamnés
Mots-clefsdrogue
Zonegéos