Plan du site

Déclaration du Porte-Parole de l'Union Européenne sur l'exécution de M. Patrick Gabaakanye au Botswana

160525_08_fr
déclaration du 25 mai 2016 - Union européenne
Pays :
Suite à l'exécution mercredi 25 mai de M. Patrick Gabaankanye à Gaborone au Botswana, l'Union Européenne rappelle son opposition à l'utilisation de la peine de mort, que rien ne peut justifier.

L'Union Européenne considère que la peine capitale est un traitement inhumain et dégradant. Elle continue à appeler à son abolition complète. Comme on a pu le constater partout dans le monde, la peine de mort ne joue pas un rôle dissuasif et ne permet pas la prévention des crimes.

Nous appelons les autorités botswanaises à établir un moratoire sur les exécutions comme un premier pas vers une abolition totale et universelle de la peine de mort.
Partager…

Données techniques

ID8928
Type de document (code)
TitreDéclaration du Porte-Parole de l'Union Européenne sur l'exécution de M. Patrick Gabaakanye au Botswana
Description(non défini)
Référence160525_08_fr
Date de publication25 mai 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosBotswana