Plan du site

Le rétablissement de la peine de mort en Turquie mettrait fin aux négociations d'adhésion du pays à l'UE (gouvernement allemand)

dépêche de presse du 18 juillet 2016 - Xinhua
Pays :
Thème :
BERLIN, 18 juillet (Xinhua) -- Le rétablissement de la peine de mort en Turquie mettra fin aux négociations d'adhésion du pays à l'Union Européenne (UE), a déclaré lundi le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert.

"L'Allemagne et l'UE sont claires: nous rejetons fondamentalement la peine de mort", a-t-il déclaré, soulignant qu'un pays qui applique la peine de mort ne peut devenir membre de l'UE.

Par ailleurs, il a qualifié d'"inquiétante" l'idée du président turc Recep Tayyip Erdogan d'envisager un retour à la peine de mort.

Après le coup d'Etat avorté de vendredi, M. Erdogan a déclaré dimanche que la Turquie allait envisager le rétablissement de la peine de mort. Le pays avait aboli cette pratique en 2002 afin de devenir membre de l'UE.

Des militaires turcs ont lancé un coup d'Etat vendredi soir qui a été étouffé quelques heures seulement après par les forces du gouvernement. Des milliers de personnes ont été arrêtées, dont de hauts commandants de l'armée, des juges et des procureurs. Le gouvernement turc a déjà annoncé des peines graves pour les insurgés.
Partager…

Données techniques

ID8983
Type de document (code)depeche
TitreLe rétablissement de la peine de mort en Turquie mettrait fin aux négociations d'adhésion du pays à l'UE (gouvernement allemand)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication18 juillet 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsVolonté de rétablissement de la peine de mort en Turquie
OrganisationsUnion européenne, Xinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsréactions internationales + volonté de rétablissement
ZonegéosAllemagne + Turquie