Plan du site

Sept Égyptiens condamnés à être pendus pour le meurtre d'un policier

dépêche de presse du 24 septembre 2016 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
Sept hommes ont été condamnés à mort par pendaison samedi en Egypte pour le meurtre d'un général de police lors des troubles qui avaient suivi la destitution par l'armée du président élu islamiste Mohamed Morsi. Le tribunal du Caire a puni cinq autres accusés de dix ans de prison et acquitté un dernier.

Il s'agissait du deuxième procès de ces accusés, qui peuvent faire appel de ce jugement. Le général Nabil Farag a été tué par une balle à la poitrine en septembre 2013 dans un raid de police dans le village de Kerdassa près du Caire, où Mohamed Morsi avait trouvé refuge après sa destitution par l'ex-chef de l'armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi.

La destitution de M. Morsi, influent dirigeant des Frères musulmans, a été suivie d'une répression implacable de ses partisans. Dans les dix mois, des centaines manifestants pro-Morsi ont été tués et des milliers de ses partisans emprisonnés.
Les tribunaux égyptiens ont par ailleurs prononcé des centaines de condamnation à mort contre des islamistes lors de procès de masse expéditifs dénoncés par l'Onu. Sept de ces condamnés ont été exécutés mais nombre d'entre eux ont obtenu le droit à un nouveau procès.
Partager…

Données techniques

ID9087
Type de document (code)depeche
TitreSept Égyptiens condamnés à être pendus pour le meurtre d'un policier
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication24 septembre 2016
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosEgypte