Plan du site

Déclaration de la porte-parole sur les exécutions ayant eu lieu au Bahreïn

déclaration du 15 janvier 2017 - Union européenne
Pays :
Bruxelles, 15/01/2017 -
Il a été confirmé en début de journée que le Royaume de Bahreïn avait procédé à l'exécution de trois personnes condamnées pour avoir perpétré un attentat à la bombe contre la police, tuant trois policiers.

L'UE rappelle qu'elle est fermement opposée au recours à la peine de mort en toutes circonstances. Cette situation est éminemment regrettable car le Bahreïn avait suspendu les exécutions ces sept dernières années et des préoccupations se sont fait jour quant à de possibles violations du droit des trois condamnés à un procès équitable.

L'UE rejette la violence en tant que moyen politique et soutient sans réserve la stabilité et le développement du Royaume de Bahreïn mais elle est convaincue que la seule manière d'y parvenir est un processus de réconciliation national inscrit dans la durée et ouvert à tous.
Partager…

Données techniques

ID9290
Type de document (code)
TitreDéclaration de la porte-parole sur les exécutions ayant eu lieu au Bahreïn
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 janvier 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise des exécutions capitales au Bahrein, plus de six ans après les précédentes
OrganisationsUnion européenne (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution + réactions internationales + reprise d'exécution
ZonegéosBahreïn
Url
Url d'originehttps://eeas.europa.eu/headquarters/headquarters-homepage/19225/declaration-de-la-porte-parole-sur-les-executions-ayant-eu-lieu-au-bahrein_fr
Url d'origine publiqueoui
Fichier(non défini)
Fichier public(non défini)
ExtraitNon
Signataire
Date de création26 janvier 2017
Date de modification26 janvier 2017