Plan du site

Mauritanie : la Cour suprême annule la condamnation à mort d'un blogueur pour "apostasie"

dépêche de presse du 31 janvier 2017 - Xinhua
Pays :
NOUAKCHOTT, 31 janvier (Xinhua) -- La Cour suprême de Mauritanie a annulé mardi la condamnation à mort prononcée contre le blogueur Mohamed Ould Mkheitir pour "apostasie", a annoncé mardi une source judiciaire.

Cette condamnation avait été prononcée en décembre 2015 [peinedemort.org : correctif : 2014] par la Cour criminelle de Nouadhibou (capitale économique) et a été confirmée par la cour d'appel.

Selon Me Billa Ould Dick, avocat de la partie civile, "la cour a ordonné le renvoi dudit dossier devant la cour de cassation autrement constituée".

Ce verdict intervient à un moment où des milliers de Mauritaniens étaient rassemblé sur la place de l'ancien aéroport de Nouakchott pour réclamer "l'exécution" du blogueur Ould Mkheitir accusé d'"apostasie".

Des organisations internationales s'étaient auparavant mobilisées pour demander à la justice mauritanienne de ne pas prononcer de condamnation à mort contre Ould Mkheitir.

Le condamné avait été arrêté en janvier 2015 après avoir publié un article soulignant "l'iniquité" dans le traitement des classes sociales les plus faibles dans la société mecquoise au 7ème siècle.

Des manifestations ont eu lieu simultanément à Nouakchott et dans d'autres villes du pays pour saluer sa condamnation, la première pour apostasie dans l'histoire de la République Islamique de Mauritanie, indépendante depuis novembre 1960.

La loi mauritanienne fortement imprégné de la charia (loi islamique et première source de droit du pays) prévoit la peine de mort contre l'apostasie ou tout autre acte qui l'exprime.

Prévue par la loi, la peine de mort n'a pas été exécutée depuis 1987, année où des officiers négro-mauritaniens ont été condamnés et fusillés pour avoir commandité un coup d'Etat conte l'ancien président Maouiya Ould Sid'Ahmed Taya.
Partager…

Données techniques

ID9302
Type de document (code)depeche
TitreMauritanie : la Cour suprême annule la condamnation à mort d'un blogueur pour "apostasie"
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication31 janvier 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsAnnulation d'une condamnation à mort pour apostasie/mécréance et nouveau procès en Mauritanie
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsannulation de peine + crime religieux (apostasie, blasphème,...) + jurisprudence
ZonegéosMauritanie