Plan du site

Le protocole d'injection létale de l'Ohio est déclaré inconstitutionnel

ACTU du 26 janvier 2017
Pays :
Le juge Merz du tribunal fédéral de l'Ohio juge que le protocole d'injection létale de l'Ohio viole la constitution en raison notamment du risque de souffrance engendré par l'utilisation du midazolam.
De fait les trois prochaines exécutions prévues sont suspendues.

L'État de l'Ohio avait déjà reporté à plusieurs reprises ses exécutions capitales depuis l'exécution ratée de janvier 2014.
Partager…

Données techniques

ID9313
Type de document (code)actu
TitreLe protocole d'injection létale de l'Ohio est déclaré inconstitutionnel
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication26 janvier 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise des exécutions capitales dans l'Ohio, aux Etats-Unis, Nouveau report d'exécutions dans l'Ohio
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefsconstitution + exécution ratée (néanmoins le condamné est exécuté) + jurisprudence + produits - injection létale
ZonegéosEtats-Unis + Ohio