Plan du site

Chine : un ancien haut conseiller politique de Mongolie intérieure condamné à la peine de mort

dépêche de presse du 28 février 2017 - Xinhua
Pays :
TAIYUAN, 28 février (Xinhua) -- Zhao Liping, ancien vice-président du Comité de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC) pour la région autonome de Mongolie intérieure, a été condamné à la peine capitale pour homicide, acceptation de pots-de-vin et possession d'armes à feu, selon le verdict de seconde instance publié mardi.

Le Tribunal populaire supérieur de la province du Shanxi (nord), a rejeté l'appel de Zhao Liping contre le verdict de première instance rendu par le Tribunal populaire intermédiaire de Taiyuan, capitale du Shanxi.

Le tribunal supérieur a confirmé le verdict de novembre 2016, privant Zhao Liping de ses droits politiques, confisquant ses biens personnels d'une valeur de 2 millions de yuans (291.100 dollars) et le condamnant à la peine de mort.

Zhao Liping a tué par arme à feu une personne en mars 2015, dont le nom de famille est Li, à Chifeng, ville de Mongolie intérieure.

Il a aussi profité de ses fonctions publiques en faveur de contrats commerciaux et de promotions pour des associés, et a accepté des pots-de-vin totalisant 23,68 millions de yuans de 2008 à 2010, alors qu'il occupait le poste de chef du département de la sécurité publique de la région.

Le tribunal supérieur a annoncé que le verdict de première instance a été basé sur des faits clairs et des preuves suffisantes. Il a transmis l'affaire de Zhao Liping à la Cour populaire supérieure pour l'approbation de la peine de mort.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID9332
Type de document (code)depeche
TitreChine : un ancien haut conseiller politique de Mongolie intérieure condamné à la peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication28 février 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort
ZonegéosChine