Plan du site

Double exécution dans l'Arkansas après un sursis de dernière minute

ACTU du 24 avril 2017
Pays :
Jack Jones puis Marcel Williams ont été exécutés dans l'Arkansas, aux Etats-Unis.
Marcel Williams a d'abord obtenu une suspension temporaire de son exécution suite à l'appel de ses avocat arguant que la première exécution ne s'était pas déroulée correctement, avant d'être finalement mis à mort.

Le gouverneur de l'Arkansas avait programmé quatre "doubles" exécutions les 17, 20, 24 et 27 avril avant la péremption des produits servant à l'injection létale. Un des condamné a été exécuté le 20, et une exécution est toujours prévue le 27 ; les quatre autres condamnés ont obtenu des sursis devant la justice.

En août 2000 l'Etat du Texas avait procédé à deux exécutions le même jour. L'Arkansas avait déjà procédé, à plusieurs reprises, à des exécutions multiples le même jour : deux le 11 mai 1994, trois le 3 août 1994, trois le 8 janvier 1997 et deux le 8 septembre 1999.
Partager…

Données techniques

ID9416
Type de document (code)actu
TitreDouble exécution dans l'Arkansas après un sursis de dernière minute
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication24 avril 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsEtats-Unis : Autopsie ordonnée après une exécution en Arkansas, Etats-Unis: un nouveau condamné exécuté dans l'Arkansas, Les multiples exécutions en Arkansas inquiètent, Etats-Unis : l'ONU profondément troublée par les récentes exécutions dans l'Etat de l'Arkansas, Point presse sur les exécutions dans l'Arkansas, L'Arkansas va procéder à une nouvelle exécution, Première double exécution aux États-Unis depuis l'an 2000, L'Arkansas programme huit exécutions capitales en onze jours
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
CondamnésJack Jones, Marcel Williams
Mots-clefsexécution + exécution ratée (néanmoins le condamné est exécuté) + méthode d'exécution + produits - injection létale + sursis de dernière minute
ZonegéosArkansas + Etats-Unis