Plan du site

Déclaration de la porte-parole sur les exécutions en Arkansas

déclaration du 28 avril 2017 - Union européenne
Pays :
Thème :
Kenneth Williams
L'exécution, hier, de Kenneth Williams, est la quatrième pratiquée en huit jours par l'État d'Arkansas, mettant fin au moratoire de fait qui était en vigueur depuis 2005.

L'Union européenne est fermement et catégoriquement opposée à la peine capitale. Quelles que soient les circonstances, la peine de mort ne saurait en aucun cas se justifier. Elle demeure une violation inacceptable des droits de l'homme et de la dignité humaine et n'a aucun caractère dissuasif.

L'abolition universelle de la peine de mort constitue l'un des principaux objectifs de l'Union européenne, à la réalisation duquel elle continuera d'œuvrer en soulevant la question à tous les niveaux avec les autorités américaines et celles des autres États dans lesquels cette pratique est toujours en vigueur.
Partager…

Données techniques

ID9455
Type de document (code)
TitreDéclaration de la porte-parole sur les exécutions en Arkansas
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication28 avril 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLa 4ème exécution en 8 jours dans l'Arkansas ne se déroule pas comme prévu
OrganisationsUnion européenne (auteur)
CondamnésKenneth Williams
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosArkansas + Etats-Unis