Plan du site

L'Irak condamne 27 personnes à mort pour le massacre de soldats à Tikrit

dépêche de presse du 8 août 2017 - Xinhua
Pays :
BAGDAD, 8 août (Xinhua) -- Un tribunal irakien a condamné à mort mardi 27 accusés pour le massacre de 1.700 soldats lors de la prise de Tikrit en juin 2014 par l'Etat islamique (EI), a annoncé Abdelsattar Birakdar, porte-parole du Conseil judiciaire suprême.

Il a ajouté que la cour avait par ailleurs relâché 25 autres accusés faute de preuves. Le porte-parole a ajouté que ces condamnations à mort peuvent faire l'objet d'un pourvoi en cassation.

En juin 2014, des insurgés sunnites, guidés par l'EI, avaient lancé une offensive surprise contre les forces de sécurité irakiennes, s'emparant de vastes territoires dans le nord et l'ouest du pays après que les forces gouvernementales eurent fui en abandonnant leur matériel.

Selon certaines informations, parmi ces dizaines de milliers de militaires en fuite, quelque 1.700 soldats ayant abandonné la base aérienne de Sahra, aussi appelée Camp Speicher, située au nord de Tikrit, chef-lieu de la province de Saladin, avaient été enlevés et tués par les djihadistes.

L'EI avait plus tard diffusé des images montrant ses combattants armés charger des dizaines de soldats dans de nombreux camions, avant de les forcer à s'allonger à plat ventre, puis de les abattre.
Partager…

Données techniques

ID9540
Type de document (code)depeche
TitreL'Irak condamne 27 personnes à mort pour le massacre de soldats à Tikrit
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication8 août 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + condamnations en masse
ZonegéosIrak