Plan du site

Indonésie : Megawati refuse d'accorder la grâce présidentielle à sept trafiquants de drogue

dépêche de presse du 8 juillet 2004 - Xinhua
Pays :
Thème :
JAKARTA -- La présidente indonésienne Megawati Soekarnoputri a déclaré jeudi qu'elle avait refusé d'accorder la grâce présidentielle à sept hommes reconnus coupables de crimes relatifs au trafic de drogue.

Ces sept personnes ont été condamnées à la peine de mort.

"En ce qui concerne la demande de grâce présidentielle présentée par ces trafiquants de drogue qui risquent la peine de mort, je vais être intransigeante. Aujourd'hui, j'ai rejeté cette demande", a affirmé la présidente, citée par le service d'informations en ligne, Detikcom.

"Ce n'est pas un plaisir de prendre une telle décision. Mais c'est mon devoir de protéger notre nation, nos enfants et la prochaine génération dont le futur est menacé par l'abus de drogue et par le commerce illégal de stupéfiants", a-t-elle souligné dans un discours délivré au palais d'Etat à Jakarta.

Par ailleurs, Togar Sianipar, chef de la Commission nationale anti-drogue, a précisé que cinq des sept coupables étaient des étrangers, mais il a refusé de donner davantage de détails.
Partager…

Données techniques

ID969
Type de document (code)depeche
TitreIndonésie : Megawati refuse d'accorder la grâce présidentielle à sept trafiquants de drogue
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication8 juillet 2004
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Indonésie exécute un condamné pour trafic de drogue trois ans après les précédentes exécutions
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdemande de grâce + drogue
ZonegéosIndonésie