L'actualité de la peine de mort — reprise d'exécution

Plan du site

Reprise des exécutions capitales dans l'Ohio, aux Etats-Unis

26 juillet 2017
Pays :
Thèmes :
Dennis McGuire Ronald Phillips
L'Ohio a exécuté Ronald Phillips, par injection létale.

La précédente exécution dans l'Ohio remontait au 16 janvier 2014 : l'Ohio utilisait alors pour la première fois un nouveau protocole pour l'injection létale et le condamné s'est débattu et semblait suffoquer.
Un moratoire a ensuite été mis en place, en raison de difficultés d'approvisionnement des produits pour l'injection létale puis de la remise en cause du protocole d'exécution. Une nouvelle procédure a finalement été validée.

Reprise d'exécution capitale dans l'Arkansas, aux Etats-Unis, plus de onze ans après la précédente

20 avril 2017
Pays :
Thème :
Ledell Lee
Ledell Lee a été exécuté dans l'Arkansas.
Il faisait partie d'une liste de huit condamnés à mort qui devaient être exécutés en onze jours dans l'Arkansas avant la péremption des produits servant à l'injection létale. Plusieurs ont obtenu des sursis de dernière minute, pour d'autres des recours sont encore en cours.

La précédente exécution dans l'Arkansas remontait à novembre 2005.

Reprise des exécutions capitales au Bahrein, plus de six ans après les précédentes

15 janvier 2017
Pays :
Thème :
Le Bahrein exécute trois condamnés à mort par peloton d'exécution. Les trois hommes avaient été condamnés pour le meurtre de trois policiers dans une attaque à la bombe en 2014.

Les précédentes exécutions capitales remontaient à 2010 au Bahrein.

Amnistie présidentielle en Gambie

22 juillet 2015
Pays :
Le président gambien, Yahya Jammeh, gracie de nombreux condamnés, dont des condamnés à mort, à l'occasion du 21ème anniversaire de son arrivée au pouvoir.

Quelques jours auparavant il avait annoncé que les exécutions capitales allaient bientôt reprendre.

Le Pakistan annonce la reprise des exécutions capitales pour tous les condamnés à mort

10 mars 2015
Pays :
Le Pakistan annonce qu'il va lever complètement son moratoire sur la peine de mort, après l'avoir levé dans un premier temps pour les affaires de terrorisme.

Mi-décembre 2014, le gouvernement pakistanais avait annoncé la levée du moratoire sur les exécutions pour les personnes condamnées à mort pour terrorisme, avant de procéder aux premières exécutions le 19 décembre 2014. Depuis cette première reprise, 24 exécutions ont été recensées.

L'Indonésie exécute 6 condamnés à mort, dont 5 ressortissants étrangers et 2 femmes, pour trafic de drogue

18 janvier 2015
Thème :
Malgré les appels internationaux à la clémence, quatre condamnés à mort ressortissants du Brésil, du Malawi, du Nigéria et des Pays-Bas et deux femmes, l'une indonésienne et l'autre vietnamienne, sont exécutés par peloton d'exécution en Indonésie.
Ils avaient tous été condamnés à mort dans des affaires liées à la drogue.

L'Indonésie avait repris en mars 2013 les exécutions capitales après une suspension de plus de 4 ans. Selon Amnesty international il n'y a pas eu d'exécutions en Indonésie durant l'année 2014.

Reprise des exécutions dans l'Oklahoma après huit mois de suspension

L'Oklahoma exécute Charles Warner, par injection létale.
Son exécution avait initialement été programmée le 29 avril 2014, le soir de l'exécution de Clayton Lockett qui a finalement duré 43 minutes dans d'apparentes souffrances ; de fait elle avait été reportée suite à l'exécution ratée.

Charles Warner est exécuté malgré un recours collectif devant la Cour suprême des Etats-Unis pour contester l'utilisation du midazolam dans la procédure d'injection létale.

Reprise des exécutions capitales en Jordanie, huit ans après les précédentes

21 décembre 2014
Pays :
La Jordanie exécute onze hommes par pendaison, tous condamnés à mort pour meurtre.

Les précédentes exécutions capitales remontaient à 2006 en Jordanie.

Reprise des exécutions capitales au Pakistan

19 décembre 2014
Pays :
Thème :
Le Pakistan exécute par pendaison deux hommes condamnés à mort pour terrorisme.

Ces exécutions font suite à l'annonce par le gouvernement l'avant-veille de le la levée du moratoire sur les exécutions capitales dans les cas de terrorisme, au lendemain de l'attaque terroriste contre une école qui a fait plus de 140 morts.

La précédente exécution au Pakistan remontait à novembre 2012, pour un homme condamné par un tribunal militaire ; mais le Pakistan appliquait un moratoire sur la peine de mort pour les crimes de droit commun depuis 2008.

Reprise des exécutions à Singapour : pendaison de deux hommes condamnés à mort pour trafic de drogue

18 juillet 2014
Pays :
Thème :
Tang Hai Liang et Foong Chee Peng, deux hommes condamnés à mort pour trafic de drogue sont exécutés à Singapour.

Un moratoire sur les exécutions avait été amorcé en juillet 2011, à l'occasion de la révision du système de peine de mort obligatoire.

Exécutions en Egypte

16 juin 2014
Pays :
Les médias et les organisations non gouvernementales rapportent quatre exécutions par pendaison en Egypte le 16 juin 2014. Les condamnés, trois hommes et une femme, avaient été condamnés à mort pour meurtre et vol..

En 2012 et 2013 aucune exécution judiciaire n'a été confirmée, la précédente exécution connue en Egypte avait eu lieu en 2011.

D'autres exécutions sont ensuite signalées le 19 juin 2014.

Reprise d'exécution au Vietnam : première exécution par injection létale

6 août 2013
Pays :
Nguyen Anh Tuan est le premier condamné à mort exécuté par injection létale au Vietnam.

Proposée en 2010, la loi visant à remplacer le peloton d'exécution par l'injection létale était entrée en vigueur le 1er juillet 2011 mais depuis sa mise en application avait été plusieurs fois repoussée. De fait les exécutions étaient suspendues.

Le ministère de l'Intérieur du Pakistan annonce que le moratoire sur les exécutions capitales va prendre fin

4 juillet 2013
Pays :
Le nouveau gouvernement pakistanais annonce qu'il veut mettre fin au moratoire sur l'exécution de la peine de mort pour les crimes de droit commun [un homme condamné à mort par un tribunal militaire a été exécuté en novembre 2012].
Le précédent gouvernement avait mis un frein à l'application de la peine de mort en 2008.

Reprise des exécutions capitales au Nigéria

24 juin 2013
Pays :
Quatre condamnés à mort ont été exécutés par pendaison dans l'Etat d'Edo au sud du Nigéria.

Il s'agit des premières exécutions capitales dont Amnesty international a connaissance au Nigéria depuis 2006.

Reprise des exécutions capitales au Koweït

1 avril 2013
Trois hommes sont exécutés au Koweït alors que les précédentes exécutions capitales remontaient à 2007.

Parvez Ghulam, ressortissant pakistanais, Fayçal al-Oteibi, ressortissant saoudien, et Dhaher al-Oteibi, apatride arabe, ont été exécutés par pendaison.

Reprise d'exécution en Indonésie, pour un Malawien condamné à mort pour trafic de drogue

14 mars 2013
Pays :
Thème :
Adam Wilson, ressortissant malawien condamné à mort pour trafic de drogue en Indonésie est exécuté par peloton d'exécution.

Les précédentes exécutions en Indonésie remontaient à novembre 2008.

Six exécutions à Taiwan

21 décembre 2012
Pays :
Six condamnés à mort sont exécutés à Taiwan : Tseng Si-ru et Hung Ming-tsong à la prison de Taipei, Chen Chin-huo et Kwang Teh-chiang à la prison de Grand Taichung, Huang Hsien-cheng à la prison de Tainan, et Tai-ying Te à la prison de Kaohsiung.

Reprise d'exécution en Inde, avec l'exécution d'un ressortissant pakistanais condamné à mort pour terrorisme

20 novembre 2012
Pays :
Thème :
L'Inde exécute Mohammed Kasab, ressortissant pakistanais condamné à mort pour les attentats de Bombay de 2008.

La précédente exécution capitale en Inde avait eu lieu en 2004. Avant 2004, la dernière exécution connue en Inde remontait à 1995.

Reprise des exécutions dans le Dakota du Sud, aux Etats-Unis, plus de cinq ans après la précédente exécution

15 octobre 2012
Thème :
Eric Robert
Eric Robert est exécuté dans le Dakota du Sud alors que la précédente exécution dans cet Etat remontait au 11 juillet 2007. Il avait renoncé à tous ses appels, après avoir été condamné à mort le 27 octobre 2011.

En juillet 2007 le Dakota du Sud est devenu le 34ème Etat des Etats-Unis à reprendre les exécutions capitales depuis le rétablissement de la peine de mort en 1977. Depuis aucune exécution n'avait eu lieu.

Reprise des exécutions capitales en Gambie avec l'exécution de neuf condamnés à mort

26 août 2012
Pays :
Neuf condamnés à mort, dont un Sénégalais et une Sénégalaise, ont été fusillés en Gambie suite à l'annonce le lundi 20 août d'une prochaine reprise des exécutions par le président gambien Yaya Jammeh.
Ces exécutions ont eu lieu le 26 août selon le communiqué du gouvernement gambien, ou les 23 et 24 août selon Amnesty International.

La communauté internationale a fortement réagi à ses exécutions, notamment les organisations internationales et les instances sénégalaises.

Les dernières exécutions de prisonniers en Gambie remontaient aux années 80.

Reprise des exécutions capitales au Japon, après 20 mois sans exécutions

29 mars 2012
Pays :
Le Japon exécute trois condamnés à mort alors que les précédentes exécutions capitales avaient eu lieu le 28 juillet 2010

Yasuaki Uwabe, Tomoyuki Furusawa et Yasutoshi Matsuda, avaient été condamnés à mort pour meurtre.

De nombreuses instances internationales avaient demandé au Japon de maintenir le moratoire instauré de facto.

Reprise d'exécution dans l'Idaho, aux Etats-Unis, plus de dix-sept ans après la précédente exécution

18 novembre 2011
Pays :
Paul Ezra Rhoades est exécuté dans l'Etat de l'Idaho alors que la précédente exécution capitale dans cet Etat remontait au 6 janvier 1994.

Au total ce sont les deux exécutions qui ont eu lieu dans cet Etat depuis la reprise des exécutions en 1977 aux Etats-Unis.

Exécution aux Emirats Arabes Unis

10 février 2011
Rashid Rabee al-Rashidi est exécuté par balles après avoir été condamné à mort pour le viol et le meurtre d'un enfant.

La précédente exécution aux Emirats Arabes Unis remontait à début 2008.

Exécution aux Etats-Unis malgré la demande de suspension de la Commission interaméricaine des droits de l'homme

Jeffrey Timothy Landrigan est exécuté par injection létale dans l'Arizona alors même que la Commission interaméricaine des droits de l'homme avait réitéré le 22 octobre sa demande de suspension d'exécution pour non respect de la "Déclaration américaine des droits de l'homme".

Cette exécution a par ailleurs été un moment suspendue en dernière minute dans le jeu des décisions des cours suprêmes de l'Arizona et des Etats-Unis pour un autre motif (le secret sur l'origine du produit anesthésiant utilisé pour l'injection létale).

La précédente exécution dans l'Arizona remontait à mai 2007, et celle d'avant à novembre 2000.

Reprise d'exécution dans l'Etat de Washington, neuf ans après la précédente exécution

10 septembre 2010
Cal Coburn Brown est exécuté dans l'Etat de Washington alors que la précédente exécution capitale dans cet Etat remontait au 28 août 2001. Il s'agit du cinquième condamné à mort exécuté depuis la reprise des exécutions capitales en 1993 dans cet Etat.

Un an après les précédentes, deux nouvelles exécutions au Japon

28 juillet 2010
Pays :
Deux condamnés à mort sont exécutés par pendaison au Japon.
Il s'agit des premières exécutions depuis l'arrivée au gouvernement en septembre du Parti Démocrate du Japon (centre gauche). Trois exécutions avaient eu lieu le 28 juillet 2009.

Reprise des exécutions à Taïwan

30 avril 2010
Pays :
Quatre hommes condamnés à mort pour meurtre ou meurtre et séquestration sont exécutés à Taïwan (Chang Wen-wai, Chang Chun-wang, Or Sai-ming et Hung Chan-yiu).

Le ministre de la Justice taïwanais Tseng Yung-Fu a ordonné leurs exécutions, ce qu'avait refusé de faire la précédente ministre de la Justice qui avait démissionné suite à ce refus en mars 2010. Des débats sur la peine de mort à Taïwan avaient suivi cette démission.

Les précédentes exécutions à Taïwan remontaient à 2005. Selon le ministère une quarantaine de condamnés attendent actuellement dans les couloirs de la mort.

Reprise des exécutions en Palestine sous l'autorité du Hamas à Gaza

15 avril 2010
Pays :
Mohammad Ibrahim Ismaïl et Nasser Salameh Abou Freih, deux Palestiniens condamnés à mort pour collaboration avec Israël, sont exécutés à Gaza.
Ils avaient été condamnés à mort en 2009 par un tribunal militaire du Hamas à Gaza.

C'est la première fois que des exécutions capitales ont lieu sous l'autorité du Hamas à Gaza. Elles ont eu lieu sans l'approbation du président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Le mois suivant, le 18 mai 2010, trois autres condamnés à mort sont exécutés pour meurtre, à Gaza.

Les précédentes exécutions en Palestine avaient eu lieu en juin 2005.

Reprise d'exécution à Saint-Kitts-et-Nevis

19 décembre 2008
Charles Elroy Laplace, reconnu coupable de meurtre et condamné à mort en 1996, est exécuté par pendaison à Saint-Kitts-et-Nevis.

Il s'agit de la première exécution capitale depuis dix ans. Déjà l'exécution du 20 juillet 1998 faisait suite à une période de treize ans sans exécution.

Reprise des exécutions aux Etats-Unis après un moratoire de 7 mois

6 mai 2008
Pays :
Un condamné à mort (William Lynd) est exécuté par injection létale dans l'Etat de Géorgie.
Cette exécution fait suite à l'arrêt du 16 avril dans lequel la Cour suprême a tranché sur la constitutionnalité de cette méthode d'exécution.

La précédente exécution capitale aux Etats-Unis remontait au 25 septembre 2007. Cette nouvelle exécution porte à 1100 le nombre d'exécutions depuis la reprise des exécutions en 1977.

Reprise des exécutions capitales dans le Dakota du Sud, aux Etats-Unis

11 juillet 2007
Thème :
Elijah Page
Elijah Page est le premier condamné à mort exécuté dans le Dakota du Sud depuis 60 ans.

Le Dakota du Sud devient ainsi le 34ème Etat des Etats-Unis à reprendre les exécutions capitales depuis le rétablissement de la peine de mort en 1977.

Reprise des exécutions au Japon

25 décembre 2006
Pays :
Quatre condamnés à mort sont exécutés au Japon alors que les précédentes exécutions remontaient à septembre 2005.

De fin octobre 2005 à fin septembre 2006, période pendant laquelle Seiken Sugiura était ministre de la Justice, il y a eu un moratoire de fait sur la peine de mort car le ministre de la Justice a refusé de signer les ordres d'exécution.

Reprise des exécutions en Palestine

12 juin 2005
Pays :
Quatre condamnés à mort sont exécutés en Palestine, alors que les précédentes exécutions remontaient à 2002.

Reprise des exécutions capitales dans l'Etat du Connecticut aux Etats-Unis

13 mai 2005
Michael Bruce Ross est le premier condamné à mort exécuté en Nouvelle Angleterre depuis 45 ans.

Le Connecticut devient ainsi le 33ème Etat des Etats-Unis à reprendre les exécutions capitales, sur les 38 qui ont rétabli la peine de mort depuis 1977.

Reprise d'exécution en Inde

14 août 2004
Pays :
Un homme condamné à mort pour viol suivi de meurtre en 1991 est exécuté par pendaison en Inde.

La dernière exécution connue en Inde remonterait à 1995. Au moins 60 condamnations à mort ont été prononcées ces deux dernières années en Inde.

L'Indonésie exécute un condamné pour trafic de drogue trois ans après les précédentes exécutions

5 août 2004
Pays :
Thème :
L'Indonésie exécute un ressortissant indien condamné à mort pour trafic de drogue.

Les deux précédentes exécutions avaient eu lieu en mai 2001, pour meurtre. Il s'agissait alors des premières exécutions recensées depuis 1995.

Reprise des exécutions au Liban

17 janvier 2004
Pays :
Trois condamnés à mort sont exécutés (deux par peloton d'exécution et le troisième par pendaison).

Il s'agit des premières exécutions au Liban depuis 1998.

Reprise des exécutions au Tchad

6 novembre 2003
Pays :
Huit condamnés à mort sont exécutés par peloton d'exécution au Tchad. Il s'agit des premières exécutions dans ce pays depuis 1991.

Reprise des exécutions à Cuba

11 avril 2003
Pays :
Thème :
Après trois années sans exécutions annoncées, trois condamnés à mort sont exécutés à Cuba.

Lorenzo Enrique Copello Castillo, Bárbaro Leodán Sevilla García et Jorge Luis Martínez Isaac ont été arrêtés le 2 avril suite au détournement d'un ferry, condamnés à mort pour délits de terrorisme et exécutés tout de suite après leur condamnation.

Reprise des exécutions en République démocratiqe du Congo

7 janvier 2003
Quinze personnes auraient été secrètement passées par les armes en République démocratiqe du Congo selon Amnesty International.

Ces exécutions sont les premières dont on ait connaissance depuis la levée, en septembre 2002, du moratoire qui avait été instauré par le président Kabila en mars 2001. Les précédentes exécutions connues remontent à décembre 2000.

Reprise des exécutions capitales aux Philippines

5 février 1999
Pays :
Pour la première fois depuis 23 ans, les Philippines procèdent à une exécution capitale.
Le 4 janvier, date initiale de l'exécution, la Cour suprême avait ordonné un sursis à exécution pour permettre au Congrès de débattre d'une éventuelle suppression de la peine de mort. Le 19 janvier, la Chambre des représentants a adopté une résolution qui précise qu'elle n'a pas l'intention de réexaminer la question de la peine de mort, par conséquent, la Cour suprême a levé le sursis à exécution d'un homme condamné à mort.
Il y a plus de 900 condamnés à mort dans les prisons philippines.

La dernière exécution aux Philippines remontait à 1976. La peine de mort avait été abolie en 1987 avant d'être rétablie en 1994.

Reprise des exécutions aux Comores

18 septembre 1996
Pays :
Un homme reconnu coupable de meurtre la veille a été fusillé aux Comores. Il n'a pu exercer aucune voie de recours contre sa condamnation car les juges de la juridiction prévue à cet effet n'ont pas encore été nommés.

Il n'y avait eu aucune exécution aux Comores depuis l'année de l'indépendance, en 1978.

Reprise des exécutions au Guatémala

13 septembre 1996
Pays :
Deux hommes condamnés à mort en avril 1993 pour viol et meurtre ont été fusillés. L'exécution a été retransmise à la télévision et un des deux hommes n'a pas été tué sur le coup.
Le 11 septembre, la Cour suprême avait rejeté la demande de la Commission interaméricaine des droits de l'homme quant à la mise en place de mesures conservatoires et d'un sursis à l'exécution.

Les dernières exécutions au Guatémala remontaient à 1983.

Reprise des exécutions au Bahreïn

26 mars 1996
Pays :
Un homme condamné à mort pour meurtre en juillet 1995 est exécuté par peloton d'exécution au Bahreïn.
Les dernières exécutions dans ce pays remontaient à 1977.

Reprise des exécutions aux Bahamas

13 mars 1996
Pays :
Un homme condamné à mort pour meurtre en 1990 a été pendu.
Cette exécution va à l'encontre de la décision de Comité judiciaire du Conseil privé selon laquelle l'exécution d'un condamné plus de 5 ans après sa condamnation est "une peine ou un traitement cruel, inhumain ou dégradant".

Les dernières exécutions aux Bahamas remontaient à 1984.

Reprise des exécutions capitales en Thaïlande

28 janvier 1996
Pays :
Un condamné à mort a été exécuté pour meurtre par peloton d'exécution en Thaïlande alors que la précédente exécution remontait à 1987.
Depuis 1987, le roi avait commué les condamnations à mort et gracié de nombreux prisonniers pour célébrer les anniversaires de la royauté.