Afghanistan — actualités

Plan du site

Afghanistan

53 pays s'opposent au projet d'imposer un moratoire sur la peine de mort au niveau de l'ONU, suite à la résolution de décembre 2010

Dans une note verbale à propos de la résolution 65/206 "Moratoire sur l'application de la peine de mort" adoptée le 21 décembre 2010, 53 pays "continuent de s'opposer à toute tentative visant à imposer un moratoire sur la peine de mort ou l'abolition de cette dernière en violation des dispositions du droit international en vigueur".

Une note similaire avait été signée par 53 pays également en 2009 et par 58 pays en 2008, pour faire suite aux précédentes résolutions de l'Assemblée Générale des Nations Unies.

53 pays s'opposent au projet d'imposer un moratoire sur la peine de mort au niveau de l'ONU

Dans une note verbale à propos de la résolution 63/168 "Moratoire sur la peine de mort" adoptée le 18 décembre 2008, 53 pays "continuent de s'opposer à toute tentative visant à imposer un moratoire sur la peine de mort ou son abolition".

Cette note, introduite est adressée au Secrétaire Général de l'Onu et distribuée à l'Assemblée Générale des Nations Unies. L'année précédente une note similaire a été signée par 58 pays.

Exécution d'un condamné à mort mineur au moment des faits en Iran

21 janvier 2009
Pays :
Thème :
Selon un déclaration de la présidence de l'Union européenne, Molla Gol Hassan, un citoyen afghan condamné pour un crime qu'il était accusé d'avoir commis à l'âge de dix-sept ans a été exécuté en Iran le 21 janvier.

Exécution en Iran d'un ressortissant étranger mineur au moment des faits

29 octobre 2008
Pays :
Thème :
Gholamreza H. (ou Gholamreza Saïdi), ressortissant afghan, est exécuté par pendaison à Ispahan à l'âge de 19 ans. Selon plusieurs sources, dont Amnesty International, il avait 17 ans au moment où le meurtre pour lequel il a été condamné a eu lieu.

A ce jour, Amnesty International a recensé 7 exécutions de condamnés à mort mineurs au moment des faits en 2008 en Iran.

Annulation d'une sentence de mort pour blasphème en Afghanistan, remplacée par 20 ans de prison

21 octobre 2008
Pays :
La Cour d'appel de Kaboul annule la condamnation à mort pour blasphème de Perwiz Kambakhsh (ou Pervez Kambaksh) et la remplace par 20 ans de prison.

Ce jeune journaliste afghan, avait été condamné à mort pour "blasphème" par un tribunal du nord de l'Afghanistan le 22 janvier 2008.
Ces condamnations ont fait l'objet de nombreuses réactions internationales, demandant notamment le respect de la liberté d'expression.

Condamnation à mort pour blasphème en Afghanistan

22 janvier 2008
Pays :
Perwiz Kambakhsh, jeune journaliste afghan, est condamné à mort pour "blasphème" par un tribunal du nord de l'Afghanistan.

58 pays s'opposent au projet d'imposer un moratoire sur la peine de mort au niveau de l'ONU

Dans une note verbale à propos de la résolution 62/149 "Moratoire sur la peine de mort" adoptée le 18 décembre 2007, 58 pays "continuent de s'opposer à toute tentative visant à imposer un moratoire sur la peine de mort ou son abolition".

Cette note, introduite par Singapour est adressée au Secrétaire Général de l'Onu et distribuée à l'Assemblée Genérale des Nations Unies.

Un afghan risque la peine de mort pour apostasie

19 mars 2006
Pays :
Abdul Rahman est arrêté en Afghanistan et risque la peine de mort pour s'être converti au christianisme. En vertu de la charia, l'apostasie est passible de mort dans ce pays.

Suite à une très forte mobilisation internationale, la justice afghane rejette finalement les charges d'apostasie pesant sur lui faute de preuve tout en invoquant son état mental. Il est libéré le 27 mars puis accueilli par l'Italie.

Exécution en public de deux femmes en Afghanistan

23 février 2001
Pays :
Deux femmes reconnues coupables de s'être livrées à la prostitution et d'avoir «provoqué la corruption morale» ont été exécutées en public dans la province méridionale de Kandahar. Selon la radio des taliban des centaines de personnes ont assisté à leur pendaison dans un stade.

Peine de mort pour motifs religieux en Afghanistan

8 janvier 2001
Pays :
Les Talibans, au pouvoir en Afghanistan, décrètent que toute conversion de l'islam vers une autre religion sera désormais passible de la peine de mort.
Le dirigeant suprême Mullah Mohammed, a également annoncé que tout non-musulman surpris en flagrant délit de prosélytisme encourra la peine capitale.

Exécution publique en Afghanistan

22 juillet 2000
Pays :
Mohammed Daoud, condamné à mort pour le meurtre de deux hommes, a été exécuté par le frère d'une des deux victimes, par égorgement, devant des milliers de personnes.