Egypte — actualités

Plan du site

Egypte

Confirmation de 28 condamnations à mort prononcées dans le procès du meurtre du procureur général d'Egypte

22 juillet 2017
Pays :
Un tribunal du Caire confirme 28 des 31 condamnations à mort prononcées en juin dans l'affaire de l'assassinat (en juin 2015) du procureur général d'Egypte, Hicham Barakat.

Confirmation de 10 condamnations à mort prononcées dans le procès des émeutes du stade de Port Saïd en Egypte

20 février 2017
Pays :
La Cour de cassation égyptienne confirme dix des onze condamnations à mort prononcées en avril 2015 dans le nouveau procès des violences qui ont fait plus de 70 morts dans un stade de football à Port-Saïd en 2012.

Reprise des exécutions capitales au Koweit : 7 exécutions principalement de ressortissants étrangers

25 janvier 2017
Le Koweït exécute sept condamnés à mort par pendaison.

Parmi ces exécutions : trois femmes, une Koweïtienne, une Philippine et une Éthiopienne.
Deux des quatre hommes exécutés étaient Égyptiens, un Bangladais et le dernier Koweïtien (Cheikh Fayçal Abdallah Al-Jaber Al-Sabah, membre de la famille régnante).

Les précédentes exécutions capitales au Koweït avaient eu lieu en juin 2013.

Annulation de condamnations à mort en Egypte, dont celle de l'ancien président Mohamed Morsi

15 novembre 2016
Pays :
La Cour de cassation égyptienne annule la condamnation à mort de l'ancien président Mohamed Morsi et de plusieurs de ses co-accusés dont Mohamed Badie.

Un nouveau procès a été ordonné.

Confirmations de condamnations à mort en Egypte, dont celle de l'ancien président Mohamed Morsi

16 juin 2015
Pays :
Un tribunal confirme les condamnations à mort prononcées le 16 mai 2015 contre plusieurs personnes donc l'ancien président Mohamed Morsi et des membres de la confrérie des Frères musulmans, dont son guide Mohamed Badie.

Une centaine de personnes absentes au procès ont également été condamnées à mort par contumace.

Six nouvelles exécutions en Egypte

17 mai 2015
Pays :
Six hommes (Mohamed Bakry, Hany Amer, Mohamed Afifi, Abdel Rahman Said, Khaled Farg Mohamed et Islam Said) condamnés à mort par des juridictions militaires pour des attaques meurtrières sont pendus en Egypte.

Amnesty international fait état "d'un procès manifestement inéquitable", en précisant que la moitié d'entre eux étaient déjà en prison au moment des faits qui leur étaient reprochés.

Plus de cent condamnations à mort en Egypte, dont celle de l'ancien président Mohamed Morsi

16 mai 2015
Pays :
La Cour pénale du Caire condamne à mort une centaine de personnes dont l'ancien président islamiste Mohamed Morsi. Ils étaient jugés pour des évasions de prison et des violences durant la révolte de 2011.

Un nombre important des accusés étaient jugés par contumace. Parmi les personnes présentes figuraient également Mohamed Badie, le guide suprême de la confrérie des Frères musulmans, dont ce n'est pas la première condamnation à mort.

Le verdict final (confirmation ou infirmation) est attendu pour le 2 juin et sera rendu après l'avis consultatif du Mufti (représentant de l'islam auprès de l'Etat).

Comme pour les précédents procès de masse en Egypte, de très nombreuses réactions internationales ont fait suite à ces condamnations à mort.

Onze condamnations à mort à nouveau prononcées dans le procès des émeutes du stade de Port Saïd en Egypte

19 avril 2015
Pays :
Onze personnes sont condamnées à mort, dont deux par contumace, dans le nouveau procès des violences qui ont fait 74 morts dans un stade de football à Port-Saïd en 2012. D'autres accusés attendront le 30 mai pour l'annonce de leur verdict.

Les 21 condamnations à mort initialement prononcées avaient été annulées en février 2014.

22 nouvelles condamnations à mort en Egypte

16 mars 2015
Pays :
Thème :
Le tribunal de Gizeh condamne à mort 14 dirigeants de la confrérie des frères musulmans, dont Mohamed Badie qui avait déjà été condamné à mort en 2014.
Le même jour, 8 autres membres de cette confrérie sont condamnés à mort par le tribunal d'Al-Mansourah.

Première exécution capitale d'un partisan de l'ex-président Mohamed Morsi en Egypte

7 mars 2015
Pays :
Mahmoud Ramadan est exécuté par pendaison en Egypte, après avoir été condamné à mort pour des manifestations et violences commises en 2013.

Des centaines de partisans de l'ancien président Mohamed Morsi ont été condamnés à mort en Egypte, très souvent dans des procès de masse expéditifs où jusqu'à 683 personnes étaient condamnées à mort simultanément.

Confirmation de 183 condamnations à mort (sur les 188 prononcées) en Egypte

2 février 2015
Pays :
Thème :
Un tribunal égyptien confirme la peine de mort de 183 des accusés condamnés à mort le 2 décembre 2014 pour leur implication dans le meurtre de policiers en août 2013.

Au départ 188 partisans des Frères musulmans avaient été condamnés à mort dans ce procès, 2 sont décédés depuis, 2 ont été acquittés et un dernier, mineur, a vu sa peine commuée en 10 ans de prison.

Confirmation en Egypte de 7 condamnations à mort, dont 2 par contumace

6 décembre 2014
Pays :
Un tribunal égyptien confirme la condamnation à mort prononcée contre sept hommes accusés d'avoir tué 25 policiers. Deux d'entre eux sont jugés par contumace, dont un Palestinien.

Le verdict initial avait été rendu le 14 octobre 2014.

Nouvelles condamnations à mort en masse en Egypte : 188 en un seul procès

2 décembre 2014
Pays :
Le tribunal de Gizeh, en Egypte, condamne 188 personnes à la peine de mort pour l'attaque d'un commissariat de police et le meurtre de policiers en 2013.

Le verdict final (confirmation ou infirmation) sera rendu après l'avis consultatif du Mufti (représentant de l'islam auprès de l'Etat).
Comme pour les précédentes ces condamnations "de masse" provoquent de vives réactions dans la communauté internationale.

Confirmation de 12 condamnations à mort, dont 5 par contumace, en Egypte

6 août 2014
Pays :
Un tribunal égyptien confirme les condamnations à mort de douze co-accusés jugés pour le meurtre d'un général de police. Sept d'entre eux sont détenus, les autres sont en fuite.
Le verdict initial avait été rendu le 11 juin 2014.

Confirmation de 10 condamnations à mort prononcées par contumace en Egypte

5 juillet 2014
Pays :
Un tribunal égyptien confirme les condamnations à mort de dix co-accusés jugés en absence. Le verdict initial avait été rendu le 7 juin 2014.

Confirmation de 183 condamnations à mort prononcées dans un procès de masse en Egypte

21 juin 2014
Pays :
Thème :
Le tribunal de Minya confirme la peine de mort de 183 des accusés condamnés à mort le 28 avril 2014, dont celle du chef des Frères musulmans, Mohamed Badie.
La plupart de ces condamnés ont été jugés par contumace.

Au départ, lors de ce procès de masse, 683 condamnés s'étaient vus condamnés à mort, pour avoir pris part aux incidents violents qui ont eu lieu dans le gouvernorat de Minya en août 2013. Les 500 autres accusés seraient finalement condamnés à la prison à vie pour 4 d'entre eux, et acquittés pour les 496 autres...

Quatorze nouvelles condamnations à mort en Egypte

19 juin 2014
Pays :
Un tribunal égyptien condamne à mort quatorze dirigeants ou membres des Frères musulmans, dont le chef, Mohamed Badi (pour qui il ne s'agit pas de la première condamnation à mort).
Le verdict final est attendu le 3 août, après l'avis consultatif du Mufti (représentant de l'islam auprès de l'Etat).

Exécutions en Egypte

16 juin 2014
Pays :
Les médias et les organisations non gouvernementales rapportent quatre exécutions par pendaison en Egypte le 16 juin 2014. Les condamnés, trois hommes et une femme, avaient été condamnés à mort pour meurtre et vol..

En 2012 et 2013 aucune exécution judiciaire n'a été confirmée, la précédente exécution connue en Egypte avait eu lieu en 2011.

D'autres exécutions sont ensuite signalées le 19 juin 2014.

Douze nouvelles condamnations à mort en Egypte

11 juin 2014
Pays :
Un tribunal égyptien condamne à mort douze partisans de l'ex-président Mohamed Morsi, pour meurtre ou violences. Huit des condamnés sont actuellement détenus, les autres en fuite ont été jugés par contumace.
Le verdict final est attendu le 6 août, après l'avis consultatif du Mufti (représentant de l'islam auprès de l'Etat).

Dix nouvelles condamnations à mort par contumace en Egypte

7 juin 2014
Pays :
Un tribunal égyptien condamne à mort dix membres des Frères musulmans, tous en fuite.
Le verdict final est attendu le 5 juillet, après l'avis consultatif du Mufti (représentant de l'islam auprès de l'Etat).

683 nouvelles condamnations à mort simultanées en Egypte

28 avril 2014
Pays :
Thème :
Le tribunal égyptien de Minya condamne à mort 683 partisans des "Frères musulmans", dont leur chef spirituel Mohamed Badie.
608 de ces condamnations à mort ont été prononcées par contumace, en l'absence de la grande majorité des accusés.

Le verdict final (confirmation ou infirmation) est attendu le 21 juin, après l'avis consultatif du Mufti (représentant de l'islam auprès de l'Etat).

Ce nouveau procès de masse a provoqué de très vives réactions dans la communauté internationale.

Confirmation de 37 condamnations à mort prononcées dans un procès de masse en Egypte

28 avril 2014
Pays :
Un tribunal égyptien confirme la peine de mort de 37 des accusés condamnés à mort le 24 mars 2014.

Au départ, lors de ce procès en masse, 528 ou 529 condamnés s'étaient vus condamnés à mort. Les 491 (ou 492) autres accusés sont finalement condamnés à la prison à vie.

Plus de 500 condamnations à mort simultanées en Egypte

24 mars 2014
Pays :
528 ou 529 condamnations à mort sont prononcées par le tribunal de Minya, en Egypte, dans le cadre du procès de plus de 1200 partisans de l'ancien président Mohamed Morsi pour les violences du mois d'août 2013. La grande majorité de ces condamnations à mort ont été prononcées par contumace puisque seuls 153 de ces plus de 500 "Frères musulmans" sont actuellement en détention. 16 ou 17 accusés ont été acquittés.

Ces condamnations en masse ont été prononcées le lundi 24 mars alors que le procès avait débuté le samedi 22. Il s'agissait du premier groupe d'accusés, le second (d'environ 700 accusés) étant jugé le 25 mars.

Ces condamnations ont provoqué de très vives réactions dans la communauté internationale.

26 condamnations à mort simultanées et par contumace en Egypte

26 février 2014
Pays :
Thème :
Selon plusieurs sources d'information, la Cour pénale du Caire condamne à mort par contumace 26 personnes pour la formation d'un "groupe terroriste" qui visait le canal de Suez.

Annulation de 21 condamnations à mort en Egypte (dans l'attente d'un nouveau procès)

6 février 2014
Pays :
Une cour d'appel ordonne un nouveau procès pour les personnes accusées de violences dans un stade de football à Port-Saïd en 2012. Les condamnations sont donc annulées, notamment celles des 21 personnes condamnées à mort.

Elles avaient été condamnés le 26 janvier 2013 pour les violences ayant entraîné la mort de 74 personnes au stade de Port-Saïd en février 2012.

Affrontements mortels suite à la condamnation à mort de 21 personnes en Egypte

26 janvier 2013
Pays :
Le 26 janvier 2013, vingt-une personnes sont condamnées à mort pour les violences ayant entraîné la mort de 74 personnes au stade de Port-Saïd en février 2012.

Suite à l'annonce de ce verdict de violents affrontements ont à nouveau eu lieu, faisant au total plus de 40 morts et 1000 blessés.

Procès : la peine de mort est requise contre l'ancien président égyptien Hosni Moubarak

5 janvier 2012
Pays :
Le Parquet a requis la peine de mort pour l'ancien président égyptien Hosni Moubarak, de même que pour son ministre de l'Intérieur Habib el-Adli et six hauts responsables de la sécurité.

Onze condamnés à mort, dont deux ressortissants étrangers, exécutés en Irak

16 novembre 2011
Pays :
Thème :
Onze personnes condamnées à mort pour implication dans des actes de terrorisme sont exécutées par pendaison en Iraq. Parmi elles un ressortissant égyptien et un ressortissant tunisien.

53 pays s'opposent au projet d'imposer un moratoire sur la peine de mort au niveau de l'ONU, suite à la résolution de décembre 2010

Dans une note verbale à propos de la résolution 65/206 "Moratoire sur l'application de la peine de mort" adoptée le 21 décembre 2010, 53 pays "continuent de s'opposer à toute tentative visant à imposer un moratoire sur la peine de mort ou l'abolition de cette dernière en violation des dispositions du droit international en vigueur".

Une note similaire avait été signée par 53 pays également en 2009 et par 58 pays en 2008, pour faire suite aux précédentes résolutions de l'Assemblée Générale des Nations Unies.

53 pays s'opposent au projet d'imposer un moratoire sur la peine de mort au niveau de l'ONU

Dans une note verbale à propos de la résolution 63/168 "Moratoire sur la peine de mort" adoptée le 18 décembre 2008, 53 pays "continuent de s'opposer à toute tentative visant à imposer un moratoire sur la peine de mort ou son abolition".

Cette note, introduite est adressée au Secrétaire Général de l'Onu et distribuée à l'Assemblée Générale des Nations Unies. L'année précédente une note similaire a été signée par 58 pays.

58 pays s'opposent au projet d'imposer un moratoire sur la peine de mort au niveau de l'ONU

Dans une note verbale à propos de la résolution 62/149 "Moratoire sur la peine de mort" adoptée le 18 décembre 2007, 58 pays "continuent de s'opposer à toute tentative visant à imposer un moratoire sur la peine de mort ou son abolition".

Cette note, introduite par Singapour est adressée au Secrétaire Général de l'Onu et distribuée à l'Assemblée Genérale des Nations Unies.