Kenya — actualités

Plan du site

Kenya

Commutation de toutes les condamnations à mort au Kenya

24 octobre 2016
Pays :
Le président kenyan, Uhuru Kenyatta, commue les peines de tous les condamnés à mort en prison à vie.
2 747 condamnés, dont 92 femmes, vont ainsi sortir du "couloir de la mort".

En 1989 déjà, le président kenyan de l'époque avait commué les peines de mort en prison à vie. La dernière exécution capitale au Kenya remonte à 1987.

Commutation de toutes les peines de mort au Kenya

3 août 2009
Pays :
Par une décision du président kényan, Mwai Kibaki, toutes les condamnations à mort sont commuées en prison à vie. Cette mesure, à effet immédiat, touche plus de 4000 condamnés à mort.
Cette décision fait suite à un avis en ce sens du Comité consultatif constitutionnel sur la prérogative de grâce.

Le Kenya est actuellement considéré comme un pays abolitionniste 'de facto' puisque la dernière exécution remonte à 1987.

Commutations de peines et remises en liberté au Kenya

25 février 2003
Pays :
Le ministre de l'Intérieur et du Patrimoine national, Moody Awori, annonce que le président nouvellement élu, Mwai Kibaki a décidé :

- la remise en liberté de 28 détenus, ayant chacun passé entre quinze et vingt ans sous le coup d'une condamnation à mort, et
- la commutation de peine en réclusion à perpétuité de 195 autres condamnés à mort.

Les dernières exécutions capitales au Kenya remontent à 1987.

Le Kénya envisage d'abolir la peine de mort

12 janvier 2003
Pays :
Le nouveau gouvernement kényan annonce qu'il espère abolir la peine de mort d'ici six mois.
M. Murungi, ministre de la Justice, a jugé "hautement probable" l'abolition de la peine de mort par le Parlement lors de l'adoption de la nouvelle Constitution du pays d'ici la fin juin. Le projet de Constitution contient un article qui abolit la peine de mort.

Plus de 1.200 condamnés à mort sont actuellement détenus dans les prisons du Kenya, mais la peine de mort n'a pas été appliquée dans ce pays depuis 1984.