Philippines — actualités

Plan du site

Philippines

La chambre des représentants philippine approuve le projet de loi qui rétablit la peine de mort

7 mars 2017
Pays :
Thème :
La Chambre des représentants des Philippines adopte un projet de loi visant à rétablir la peine capitale. Ce rétablissement est prévu pour les crimes liés au trafic de drogue mais le président des Philippines souhaite l'étendre dans un deuxième temps à de nombreux autres crimes.
217 députés ont voté en faveur du "House Bill 4727", 54 ont voté contre et 1 s'est abstenu.

Il s'agit de la troisième et dernière lecture de ce projet de loi par la Chambre des représentants ; il doit maintenant être soumis au Sénat.

Les Philippines avaient aboli la peine de mort en 1987 avant de la rétablir en 1994 puis de l'abolir à nouveau en 2006. Les dernières exécutions capitales aux Philippines remontent à 1999.
Les Philippines ont ratifié en 2007 le "Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort" qui ne leur permet pas de rétablir la peine capitale.

Reprise des exécutions capitales au Koweit : 7 exécutions principalement de ressortissants étrangers

25 janvier 2017
Le Koweït exécute sept condamnés à mort par pendaison.

Parmi ces exécutions : trois femmes, une Koweïtienne, une Philippine et une Éthiopienne.
Deux des quatre hommes exécutés étaient Égyptiens, un Bangladais et le dernier Koweïtien (Cheikh Fayçal Abdallah Al-Jaber Al-Sabah, membre de la famille régnante).

Les précédentes exécutions capitales au Koweït avaient eu lieu en juin 2013.

Le nouveau président philippin veut rétablir la peine de mort

9 mai 2016
Pays :
Thème :
Les Philippines élisent Rodrigo Duterte à la présidence. Son programme prévoit le rétablissement de la peine de mort notamment pour lutter contre le trafic de drogue.

La peine capitale a été abolie en 2006 aux Philippines.

Exécution en Chine d'un condamné à mort philippin pour trafic de drogue malgré les appels à la clémence des Philippines

8 décembre 2011
Pays :
Thème :
Un ressortissant philippin arrêté en 2008 est exécuté pour trafic de drogue en Chine.
Le président des Philippines, Benigno Aquino, avait demandé une commutation de sa peine aux autorités chinoises.

Les Philippines ratifient le traité de l'ONU visant à abolir la peine de mort

20 novembre 2007
Pays :
Les Philippines ratifient le "Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort". Ce protocole, signé le 20 septembre 2006 par les Philippines, y entrera en vigueur le 20 février 2008.

Les Philippines deviennent le soixante-cinquième Etat partie à ce traité (sept autres pays l'ont signé mais pas encore ratifié).

Les Philippines signent le traité de l'ONU visant à abolir la peine de mort

20 septembre 2006
Pays :
Les Philippines signent le "Deuxième protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, visant à abolir la peine de mort".
Au total, suite à cette signature, huit Etats ont signé ce traité sans l'avoir encore ratifié et 58 autres y sont partie.

Abolition de la peine de mort aux Philippines

24 juin 2006
Pays :
La présidente des Philippines, Gloria Arroyo, signe le décret-loi qui abolit la peine de mort, tel qu'il a été préalablement approuvé par la Chambre des représentants et le Sénat.

La peine de mort avait déjà été abolie en 1987, puis rétablie en 1994. Les dernières exécutions aux Philippines remontent à 1999.

Adoption d'un projet de loi abolissant la peine de mort aux Philippines

6 juin 2006
Pays :
Le Parlement des Philippines adopte un projet de loi qui abolit la peine de mort. Ce texte doit maintenant être promulgé par la présidente Gloria Arroyo.

Les dernières exécutions aux Philippines remontent à 1999. La peine de mort avait été abolie en 1987 aux Philippines. Suite au rétablissement de la peine de mort en 1994, les Philippines ont repris les exécutions en février 1999, après vingt-trois ans d'interruption. Puis, le président Joseph Estrada avait imposé en mars 2000 un moratoire des exécutions.

Grâce présidentielle pour 37 condamnés à mort âgés aux Philippines

15 février 2006
Pays :
La présidente philippine Gloria Arroyo accorde la grâce à 37 condamnés à mort âgés. Elle a précisé que cette mesure a été prise pour "décongestionner les prisons et pour des raisons humanitaires". Les 37 condamnés qui retrouvent la liberté ont entre 70 et 80 ans.

Elle a aussi annoncé que les peines de 280 autres condamnés à mort allaient être commuées en prison à vie.

Le moratoire sur la peine capitale va être levé aux Philippines

5 décembre 2003
Pays :
La présidente philippine Gloria Arroyo, annonce qu'elle va lever le moratoire sur la peine de mort mis en place en mars 2000 par son prédécesseur.

La peine de mort avait été abolie en 1987 aux Philippines. Suite au rétablissement de la peine de mort en 1994, les Philippines ont repris les exécutions en février 1999, après vingt-trois ans d'interruption. Puis, le président Joseph Estrada avait imposé en mars 2000 un moratoire des exécutions.

Le président philippin, annonce la commutation de toutes les peines de mort aux Philippines

10 décembre 2000
Pays :
Le président des Philippines, Joseph Estrada, annonce que tous les condamnés à mort dont la peine a été confirmée vont voir leur peine commuée.

Suite au rétablissement de la peine de mort en 1994, les Philippines ont repris les exécutions en février 1999, après vingt-trois ans d'interruption. Depuis, plus de 1 500 personnes ont été condamnées à mort et sept condamnés à mort ont été exécutés par injection létale.

Exécution d'un ressortissant philippin aux Etats-Unis

5 avril 1999
Thème :
Alvaro Calambro
Alvaro Calambro, ressortissant philippin, est exécuté dans le Nevada.

Il a été exécuté malgré les demandes du gouvernement philippin qui a fait valoir la violation de l'article 36 de la Convention de Vienne sur les relations consulaires, ratifiée par les Etats-Unis en 1969. Le gouvernemnt philippin aurait dû être prévenu de l'arrestation de son ressortissant, en 1994.

Reprise des exécutions capitales aux Philippines

5 février 1999
Pays :
Pour la première fois depuis 23 ans, les Philippines procèdent à une exécution capitale.
Le 4 janvier, date initiale de l'exécution, la Cour suprême avait ordonné un sursis à exécution pour permettre au Congrès de débattre d'une éventuelle suppression de la peine de mort. Le 19 janvier, la Chambre des représentants a adopté une résolution qui précise qu'elle n'a pas l'intention de réexaminer la question de la peine de mort, par conséquent, la Cour suprême a levé le sursis à exécution d'un homme condamné à mort.
Il y a plus de 900 condamnés à mort dans les prisons philippines.

La dernière exécution aux Philippines remontait à 1976. La peine de mort avait été abolie en 1987 avant d'être rétablie en 1994.

Trois résolutions de l'Union européenne sur la peine de mort

17 septembre 1998
Thème :
Le Parlement européen adopte trois résolutions sur la peine de mort : en Palestine, aux Philippines et au Salvador

Les Philippines adoptent l'injection létale comme méthode d'exécution

31 mars 1996
Pays :
La Chambre des Représentants du parlement des Philippines a adopté en février 1996 un projet de loi instaurant l'injection létale comme mode d'exécution des condamnés à mort. Le projet de loi prévoit également que l'exécution doit avoir lieu dans un délai d'un an suivant la condamnation.

La loi no 8177 a ensuite été signée par le président Fidel Ramos et est entrée en vigueur durant le mois de mars 1996.