Géorgie — actualités

Plan du site

Géorgie

La peine de mort en 2016 aux Etats-Unis : 20 exécutions, 3 référendums

20 condamnés à mort ont été exécutés en 2016 aux Etats-Unis, tous par injection létale.
Ces 20 exécutions capitales ont eu lieu dans 5 Etats : l'Alabama (2), la Floride (1), la Géorgie (9), le Missouri (1) et le Texas (7).

Au moment des élections de 2016, le 8 novembre, les électeurs se sont prononcés en faveur du renforcement de la peine de mort par 3 référendums, en Californie, dans l'Oklahoma et au Nebraska.

La peine de mort en 2015 aux Etats-Unis : 28 exécutions

28 condamnés à mort ont été exécutés en 2015 aux Etats-Unis, tous par injection létale.
Ces 28 exécutions capitales ont eu lieu dans 6 Etats : la Floride (2), la Géorgie (5), le Missouri (6), l'Oklahoma (1), le Texas (13) et la Virginie (1).

Le Nebraska a aboli la peine de mort (néanmoins la peine capitale y sera ensuite rétablie par référendum en novembre 2016).
Un moratoire sur les exécutions capitales est mis en place en Pennsylvanie.
Plusieurs condamnés à mort sont innocentés.
La polémique sur les méthodes d'exécutions et les suspensions d'exécution en raison des problèmes liés aux produits utilisés pour l'injection létale prennent de l'ampleur.

Etats-Unis : la Géorgie suspend temporairement ses exécutions

3 mars 2015
Pays :
Thème :
Brian Keith Terrell
La Géorgie suspend "par précaution" ses exécutions capitales, le temps d'analyser le barbiturique qui devait être utilisé pour les injections létales.

L'exécution de Kelly Gissendaner avait été suspendue la veille parce que le produit était "trouble". De fait celle de Brian Terrell est également reportée à une date non déterminée pour le moment.

Deuxième sursis de dernière minute en une semaine pour une condamnée à mort en Géorgie (Etats-Unis)

2 mars 2015
Pays :
L'exécution par injection létale de Kelly Gissendaner a été reportée plus de 4 heures après l'heure prévue pour l'exécution, en raison de l'aspect trouble du barbiturique qui devait être utilisé.

Son exécution devait initialement avoir lieu le mercredi 25 février mais elle a été reportée de quelques jours en raison d'une forte tempête de neige.

Au moment du 2ème report, la Cour suprême n'avait pas encore statué sur le dernier recours lié à la procédure d'exécution.

Etats-Unis : La Géorgie exécute Warren Hill malgré son retard mental

27 janvier 2015
Pays :
Thème :
Warren Lee Hill est exécuté par injection létale en Géorgie après que le comité des grâces ait refusé de commuer sa peine.

En 2012 et en 2013 Warren Hill avait bénéficié de sursis quelques heures ou quelques minutes avant d'être exécuté, en raison de recours sur la méthode d'exécution et sur son retard mental.

L'exécution des handicapés mentaux est contraire à la constitution aux Etats-Unis.

La peine de mort en 2014 aux Etats-Unis : 35 exécutions

35 condamnés à mort ont été exécutés en 2014 aux Etats-Unis, tous par injection létale.
Parmi ces exécutions :
- plusieurs ont été dysfonctionnelles et particulièrement pénibles et longues, dans l'Arizona, l'Ohio et l'Oklahoma.
- le Texas a exécuté deux ressortissants mexicains en violation de l'application de la Convention de Vienne sur les relations consulaires.

Ces 35 exécutions capitales ont eu lieu dans 7 Etats : l'Arizona (1), la Floride (8), la Géorgie (2), le Missouri (10), l'Ohio (1), l'Oklahoma (3) et le Texas (10).

Durant l'année 2014 par ailleurs :
- 72 condamnations à mort ont été prononcées aux Etats-Unis, dans 20 Etats,
- le gouverneur de l'Etat de Washington a annoncé qu'il ne signerait aucun ordre d'exécution capitale pour le reste de son mandat
- 7 condamnés à mort ou anciens condamnés à mort ont été innocentés (pour un total de 150 depuis 1973) selon le décompte du Centre d'information sur la peine de mort (DPIC).

Géorgie : nouvelle exécution aux Etats-Unis retardée par l'examen des derniers recours

9 décembre 2014
Pays :
Robert Wayne Holsey a été exécuté en Géorgie avec près de 4 heures de retard sur l'heure initialement prévue.
La Cour suprême des Etats-Unis a rejeté sans commentaire les derniers recours intentés par ses avocats.

Etats-Unis : 39 exécutions en 2013

39 condamnés à mort ont été exécutés en 2013 aux Etats-Unis.

Ces 39 exécutions capitales ont eu lieu dans 9 Etats : l'Alabama (1), l'Arizona (2), la Floride (7), la Géorgie (1), l'Ohio (3), l'Oklahoma (6), le Missouri (2), le Texas (16) et la Virginie (1).

Le 26 juin 2013 le Texas a procédé à sa 500ème exécution capitale depuis le rétablissement de la peine de mort en 1976 aux Etats-Unis (le Texas avait repris les exécutions en 1982).

Le 2 mai 2013 le Maryland a aboli la peine capitale, devenant ainsi le 18ème Etat des Etats-Unis qui ne prévoit pas la peine de mort dans sa législation.

Nouveau sursis provisoire à l'exécution de Warren Hill, en Géorgie, aux Etats-Unis

18 juillet 2013
Pays :
Thème :
Un tribunal du comté de Fulton prononce un nouveau sursis, à la veille de la nouvelle date d'exécution de Warren Hill. Dans la mesure où aucun recours n'a abouti contre ce sursis avant le vendredi 19 juillet au soir (nouvelle date programmée d'exécution), l'exécution est bel et bien suspendue.

Troisième suspension d'exécution de dernière minute pour Warren Hill, en Géorgie, aux Etats-Unis

15 juillet 2013
Pays :
Thème :
Le 23 juillet 2012, la Cour suprême de Géorgie avait accordé un sursis à Warren Hill deux heures avant son exécution, pour des questions de procédure d'injection létale.

Le 19 février 2013 une cour d'appel lui avait accordé un nouveau sursis, quelques minutes avant son exécution, pour pouvoir examiner la question de son retard mental.

Le lundi 15 juillet 2013 à quelques heures de l'exécution un juge local la suspend temporairement pour pouvoir examiner jeudi un recours sur l'origine secrète du produit qui sert à l'injection létale (le pentobarbital).

Les avocats de Warren Hill tentent toujours d'obtenir une décision sur le fond par la Cour suprême des Etats-Unis puisque l'exécution des handicapés mentaux est inconstitutionnelle aux Etats-Unis.

Nouvelle exécution aux Etats-Unis après un sursis de dernière minute

21 février 2013
Pays :
Thèmes :
Andrew Cook
Andrew Cook est exécuté par injection létale en Géorgie, aux Etats-Unis.
Son exécution était prévue mardi 20 février, mais la Cour d'appel de Géorgie a temporairement suspendu l'exécution pour examiner un recours sur la procédure d'exécution par injection létale. Il a ensuite été exécuté le jeudi 21 février.

Nouveau sursis in extremis pour un condamné à mort déficient mental en Géorgie (Etats-Unis)

19 février 2013
Pays :
Le 23 juillet 2012, la Cour suprême de Géorgie avait accordé un sursis à Warren Hill deux heures avant son exécution, pour des questions de procédure d'injection létale.

Le 19 février 2013 une cour d'appel lui accorde un nouveau sursis, quelques minutes avant son exécution, cette fois-ci pour pouvoir examiner la question de son retard mental.

Sursis de dernière minute pour un condamné à mort déficient mental en Géorgie, aux Etats-Unis

23 juillet 2012
Pays :
La Cour suprême de Géorgie accorde un sursis à Warren Hill, deux heures avant son exécution, pour des questions de procédure d'injection létale.

De nombreuses instances internationales ont demandé la clémence pour Warren Hill, qui souffre de troubles mentaux.
Warren Hill devait d'abord être exécuté le 18 juillet, date reportée au 23 juillet avant le sursis de dernière minute accordé pour d'autres motifs que la déficience mentale.

Etats-Unis : Troy Davis est exécuté

21 septembre 2011
Pays :
En dépit d'une mobilisation nationale et internationale et malgré les doutes sur sa culpabilité, Troy Davis est exécuté par injection létale dans l'Etat de Géorgie, aux Etats-Unis.

L'exécution qui était prévue à 19h a finalement eu lieu quatre heures plus tard, un sursis de dernière minute ayant permis à la Cour suprême de rejeter son ultime recours.

Forte mobilisation suite à l'annonce d'une nouvelle date d'exécution pour Troy Davis

9 septembre 2011
Pays :
Thème :
Une nouvelle date d'exécution pour Troy Anthony Davis a été fixé au 21 septembre 2011. Il s'agit de la 4ème date d'exécution fixée pour ce condamné à mort Noir américain après une exécution prévue en juillet 2007 puis deux dates programmées à l'automne 2008.

De très nombreuses institutions et organisations se mobilisent depuis plusieurs années pour obtenir un nouveau procès pour Troy Davis, en raison notamment de doutes importants sur sa culpabilité, ceci d'autant plus que la majorité des témoins de l'époque se sont depuis rétractés.

La cour suprême des Etats-Unis rejette les recours de Troy Davis, condamné à mort en Géorgie

28 mars 2011
Pays :
Thème :
En rejetant les trois recours déposés par Troy Davis, condamné à mort qui tentait d'apporter la preuve de son innocence, la Cour suprême des Etats-Unis ouvre à nouveau la voie à son exécution.

Troisième sursis à quelques jours de son exécution pour Troy Davis, aux Etats-Unis

24 octobre 2008
Pays :
Thème :
Une cour d'appel fédérale décide de suspendre l'exécution prévue le 27 octobre de Troy Davis.
De nombreuses manifestations de soutien ont eu lieu pour ce condamné à mort pour lequel de sérieux doutes sur sa culpabilité ont été avancés.

Déjà, un sursis avait été décidé le 16 juillet 2007, veille de la première date d'exécution, et le 23 septembre 2008 à deux heures de l'exécution.

Grâce posthume pour une femme exécutée en Géorgie, aux Etats-Unis, en 1945

30 août 2005
Pays :
Le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de Géorgie accorde une grâce posthume à Lena Baker, la seule femme à avoir été exécutée sur la chaise électrique de l'Etat de Géorgie. Cette femme noire a été exécutée en 1945 après avoir été condamné à mort pour meurtre dans un procès d'une demie-journée par un jury uniquement constitué d'hommes blancs.

L'Etat de Géorgie regrette cette exécution et admet que Léna Baker n'aurait pas dû être condamnée à mort mais jugée pour homicide sans préméditation (elle se défendait face à un homme qui la tenait à sa merci) ou graciée avant l'exécution.