La peine de mort dans le monde — Ledford Jr http://www.peinedemort.org/rss/condamne?id=1481 Ledford Jr : tous les documents concernant la peine de mort. fr Sophie Fotiadi <sophie.fotiadi@peinedemort.org>, 2017 Thu, 23 Nov 2017 06:30:50 +0100 Sat, 20 May 2017 18:47:19 +0200 120 Etats-Unis: la Géorgie a exécuté un homme condamné pour meurtre http://www.peinedemort.org/document/9456 Washington, 17 mai 2017 (AFP) - - L'Etat américain de Géorgie a exécuté mercredi par injection létale un homme condamné pour le meurtre de son voisin en 1992, la justice ayant rejeté la demande du prisonnier de mourir fusillé. Des chaînes de télévision locales de cet Etat du sud-est des Etats-Unis ont annoncé que J.W. Ledford, 45 ans, a été déclaré mort à 01H17 (05H17 GMT). L'exécution, programmée à l'origine pour 19H00 locales (23H00 GMT), a été retardée en raison d'un appel de dernière minute devant la Cour suprême, mais celui-ci a été rejeté. J.W. Ledford avait passé un quart de siècle dans le couloir de la mort. Ce détenu de 45 ans avait été reconnu coupable d'avoir cambriolé à main armée le domicile d'un médecin, Harry Johnston, qu'il avait égorgé et dont il avait ligoté l'épouse. Le couple habitait dans son quartier. Le meurtrier avait alors 20 ans et sa victime 73. Les avocats de J.W. Ledford avaient demandé à ce qu'il soit mis à mort par un peloton d'exécution, une demande jugée dilatoire par un tribunal qui l'avait rejetée. La Commission des grâces et libérations conditionnelles de la Géorgie avait de son côté également rejeté un recours en clémence introduit par M. Ledford. Cette exécution intervient moins d'un mois après celle de quatre détenus dans l'Arkansas, un Etat du sud des Etats-Unis avant la péremption le 30 avril d'une substance utilisée dans les injections létales.
Des chaînes de télévision locales de cet Etat du sud-est des Etats-Unis ont annoncé que J.W. Ledford, 45 ans, a été déclaré mort à 01H17 (05H17 GMT).

L'exécution, programmée à l'origine pour 19H00 locales (23H00 GMT), a été retardée en raison d'un appel de dernière minute devant la Cour suprême, mais celui-ci a été rejeté.

J.W. Ledford avait passé un quart de siècle dans le couloir de la mort.

Ce détenu de 45 ans avait été reconnu coupable d'avoir cambriolé à main armée le domicile d'un médecin, Harry Johnston, qu'il avait égorgé et dont il avait ligoté l'épouse. Le couple habitait dans son quartier. Le meurtrier avait alors 20 ans et sa victime 73.

Les avocats de J.W. Ledford avaient demandé à ce qu'il soit mis à mort par un peloton d'exécution, une demande jugée dilatoire par un tribunal qui l'avait rejetée.

La Commission des grâces et libérations conditionnelles de la Géorgie avait de son côté également rejeté un recours en clémence introduit par M. Ledford.

Cette exécution intervient moins d'un mois après celle de quatre détenus dans l'Arkansas, un Etat du sud des Etats-Unis avant la péremption le 30 avril d'une substance utilisée dans les injections létales.]]>
http://www.peinedemort.org/document/9456 Wed, 17 May 2017 00:00:00 +0200 Agence mondiale d'information - AFP
Etats-Unis: l'Etat de Géorgie va exécuter un meurtrier http://www.peinedemort.org/document/9451 L'État américain de Géorgie se préparait à exécuter mardi un homme condamné pour le meurtre en 1992 de son voisin, la justice ayant rejeté la demande du prisonnier de mourir fusillé. J.W. Ledford a passé un quart de siècle dans le couloir de la mort de sa prison de cet État du sud-est du pays. Il doit recevoir une injection létale à 19H00 (23H00 GMT). Le détenu de 45 ans avait été reconnu coupable d'avoir cambriolé à main armée le domicile d'un médecin, Harry Johnston, qu'il avait égorgé et dont il avait ligoté l'épouse. Le couple habitait dans son quartier. Le meurtrier avait alors 20 ans et sa victime 73. Dans un communiqué annonçant l'exécution, le procureur général de la Géorgie, Chris Carr, a précisé que M. Ledford avait tranché si profondément le cou de M. Johnston qu'il l'avait pratiquement décapité. Les avocats de J.W. Ledford ont demandé à ce qu'il soit mis à mort par un peloton d'exécution, une demande jugée dilatoire par un tribunal qui l'a rejetée lundi. La Commission des grâces et libérations conditionnelles de la Géorgie a de son côté également rejeté un recours en clémence introduit par M. Ledford.
J.W. Ledford a passé un quart de siècle dans le couloir de la mort de sa prison de cet État du sud-est du pays. Il doit recevoir une injection létale à 19H00 (23H00 GMT).

Le détenu de 45 ans avait été reconnu coupable d'avoir cambriolé à main armée le domicile d'un médecin, Harry Johnston, qu'il avait égorgé et dont il avait ligoté l'épouse. Le couple habitait dans son quartier. Le meurtrier avait alors 20 ans et sa victime 73.

Dans un communiqué annonçant l'exécution, le procureur général de la Géorgie, Chris Carr, a précisé que M. Ledford avait tranché si profondément le cou de M. Johnston qu'il l'avait pratiquement décapité.

Les avocats de J.W. Ledford ont demandé à ce qu'il soit mis à mort par un peloton d'exécution, une demande jugée dilatoire par un tribunal qui l'a rejetée lundi.

La Commission des grâces et libérations conditionnelles de la Géorgie a de son côté également rejeté un recours en clémence introduit par M. Ledford.]]>
http://www.peinedemort.org/document/9451 Tue, 16 May 2017 00:00:00 +0200 Agence mondiale d'information - AFP