La peine de mort dans le monde — Kazakhstan http://www.peinedemort.org/rss/pays?id=KAZ Kazakhstan : tous les documents concernant la peine de mort. fr Sophie Fotiadi <sophie.fotiadi@peinedemort.org>, 2017 Tue, 21 Nov 2017 09:24:11 +0100 Mon, 28 Nov 2016 20:04:17 +0100 120 Kazakhstan : 9 hommes condamnés à de lourdes peines pour "terrorisme" http://www.peinedemort.org/document/9204 La justice kazakhe a condamné lundi neuf hommes à de lourdes peines de prison pour "terrorisme" après une série d'attaques meurtrières ayant visé les forces de l'ordre de ce pays d'Asie centrale. Sept hommes ont été condamnés à la prison à vie et deux autres ont reçu des peines de 20 et 22 ans de prison pour avoir participé en juin à l'attaque d'une base militaire et de dépôts d'armes à Aktobé, dans l'ouest du Kazakhstan, des actes qualifiés de "terrorisme" par la justice, a rapporté l'agence de presse d'Etat Khabar.kz. Ces attaques, rares dans ce pays relativement stable, avaient causé la mort de quatre civils et trois policiers dans la petite ville située à 100 km de la frontière russe. Lors de ces violences et de la vaste chasse à l'homme qui avait suivi, dix-huit assaillants avaient été tués. Ces attaques avaient été attribuées aux islamistes par les autorités qui s'inquiètent de plus en plus du développement de l'islamisme radical dans ce pays à majorité musulmane sunnite. En juillet, les forces de l'ordre kazakhes ont de nouveau été visées par une série d'attaques, qui ont fait dix morts, cette fois à Almaty, la plus grande ville du Kazakhstan. L'auteur de ces attaques a été condamné à mort début novembre, bien qu'un moratoire sur la peine capitale soit en vigueur depuis 2003 dans cette ex-république soviétique.
Sept hommes ont été condamnés à la prison à vie et deux autres ont reçu des peines de 20 et 22 ans de prison pour avoir participé en juin à l'attaque d'une base militaire et de dépôts d'armes à Aktobé, dans l'ouest du Kazakhstan, des actes qualifiés de "terrorisme" par la justice, a rapporté l'agence de presse d'Etat Khabar.kz.

Ces attaques, rares dans ce pays relativement stable, avaient causé la mort de quatre civils et trois policiers dans la petite ville située à 100 km de la frontière russe. Lors de ces violences et de la vaste chasse à l'homme qui avait suivi, dix-huit assaillants avaient été tués. Ces attaques avaient été attribuées aux islamistes par les autorités qui s'inquiètent de plus en plus du développement de l'islamisme radical dans ce pays à majorité musulmane sunnite.

En juillet, les forces de l'ordre kazakhes ont de nouveau été visées par une série d'attaques, qui ont fait dix morts, cette fois à Almaty, la plus grande ville du Kazakhstan. L'auteur de ces attaques a été condamné à mort début novembre, bien qu'un moratoire sur la peine capitale soit en vigueur depuis 2003 dans cette ex-république soviétique.]]>
http://www.peinedemort.org/document/9204 Mon, 28 Nov 2016 00:00:00 +0100 Agence mondiale d'information - AFP