Peine de mort : Bangladesh

Plan du site

Bangladesh : Pays qui pratique la peine de mort

Les derniers communiqués et dépêches de presse

Les points marquants

25 janvier 2017 — Reprise des exécutions capitales au Koweit : 7 exécutions principalement de ressortissants étrangers

Le Koweït exécute sept condamnés à mort par pendaison.

Parmi ces exécutions : trois femmes, une Koweïtienne, une Philippine et une Éthiopienne.
Deux des quatre hommes exécutés étaient Égyptiens, un Bangladais et le dernier Koweïtien (Cheikh Fayçal Abdallah Al-Jaber Al-Sabah, membre de la famille régnante).

Les précédentes exécutions capitales au Koweït avaient eu lieu en juin 2013.

16 janvier 2017 — 26 condamnations à mort simultanées au Bangladesh

Dans le cadre d'un procès sur sept meurtres commandités par un responsable politique local au Bangladesh, 26 personnes sont condamnées à mort par pendaison et 9 autres à des peines de prison.

3 septembre 2016 — Nouvelle exécution au Bangladesh pour des faits datant de la guerre d'indépendance de 1971

Mir Quasem Ali a été exécuté par pendaison pour des faits datant de la lutte d'indépendance de 1971 après avoir été condamné à mort par le "Tribunal international des crimes du Bangladesh" (tribunal d'exception controversé, appelé "international" malgré l'absence de toute implication de l'ONU).
Il s'agissait d'un important bailleur de fonds du parti islamiste Jamaat-e-Islami.

Il s'agit de la sixième exécution en trois ans et depuis la mise en place de ce tribunal controversé pour des crimes datant des années 1970.
Tous les points marquants…

Droit international — Bangladesh

Les engagements internationaux en matière de peine de mort

Traité Ratification
Adhésion
Signature
Convention relative aux droits de l'enfant 3 août 1990 26 janvier 1990
Pacte international relatif aux droits civils et politiques 6 septembre 2000

Les acteurs de l'ONU et la peine de mort dans ce pays

Tous les documents…

Les acteurs de l'Europe et la peine de mort dans ce pays (Conseil de l'Europe et Union européenne)

D'autres acteurs intervenant sur la peine de mort dans ce pays

Droit national — Bangladesh

Législation

Une loi adoptée le 7 juillet 1988 prévoit la peine de mort pour fabrication illégale et trafic de drogue ; une autre adoptée le 8 juillet 1988 prévoit la peine capitale pour traite de femmes.

Documents officiels — Bangladesh

Historique — Bangladesh

Dans ses derniers rapports annuels sur les "condamnations à mort et exécutions" depuis 2010, Amnesty International a recensé pour le Bangladesh :
- au moins 32 condamnations à mort en 2010, au moins 49 en 2011, au moins 45 en 2012, au moins 220 en 2013, au moins 142 en 2014 et au moins 197 en 2015 ;
- au moins 9 exécutions capitales en 2010, au moins 5 en 2011, 1 exécution en 2012, 2 en 2013 et 4 en 2015.


La rapport annuel d'Amnesty International signale qu'il y a eu au moins 185 condamnations à mort et cinq exécutions en 2008.

Autres pages liées