Peine de mort : Soudan

Plan du site

Soudan : Pays qui pratique la peine de mort

Les derniers communiqués et dépêches de presse

Les points marquants

23 juin 2014 — Libération d'une femme qui avait été condamnée à mort pour apostasie au Soudan

Meriam Yahia Ibrahim Ishag (ou Meriam Yehya Ibrahim) a été libérée au Soudan après l'annulation de sa peine de mort.
Enceinte elle avait été condamnée à mort pour apostasie en mai. Détenue avec son enfant de 20 mois, elle a ensuite accouché en prison.

11 mai 2014 — Condamnation à mort pour apostasie d'une femme enceinte au Soudan

Meriam Yahia Ibrahim Ishag (ou Meriam Yehya Ibrahim), jeune femme enceinte de huit mois est condamnée à mort pour apostasie le 11 mai. Née d'un père musulman et d'une mère chrétienne orthodoxe, elle avait quatre jours pour se repentir d'avoir déclarée qu'elle était chrétienne et non musulmane ; sa condamnation à mort a donc été confirmée. Le tribunal l'a également condamnée à 100 coups de fouet pour "adultère" et a annulé son mariage avec un homme chrétien.

Elle est emprisonnée avec son premier enfant, âgé de 20 mois.

L'annonce de cette condamnation à mort a donné lieu à de très nombreuses réactions internationales.

19 septembre 2011 — Exécution en Arabie Saoudite d'un Soudanais condamné à mort pour sorcellerie

Abdelhamid Hussein al-Fekki, ressortissant soudanais, est décapité en Arabie Saoudite, à Médine, après avoir été condamné à mort pour sorcellerie.
Tous les points marquants…

Droit international — Soudan

Les engagements internationaux en matière de peine de mort

Traité Ratification
Adhésion
Signature
Convention relative aux droits de l'enfant 3 août 1990 24 juillet 1990
Pacte international relatif aux droits civils et politiques 18 mars 1986

Les acteurs de l'ONU et la peine de mort dans ce pays

Tous les documents…

Les acteurs de l'Europe et la peine de mort dans ce pays (Conseil de l'Europe et Union européenne)

D'autres acteurs intervenant sur la peine de mort dans ce pays

Documents officiels — Soudan

Historique — Soudan

Dans ses derniers rapports annuels sur les "condamnations à mort et exécutions" depuis 2010, Amnesty International a recensé pour le Soudan :
- au moins 10 condamnations à mort en 2010, au moins 13 en 2011, au moins 199 en 2012, au moins 29 en 2013, au moins 14 en 2014 et 18 en 2015 ;
- au moins 6 exécutions capitales en 2010, au moins 7 en 2011, au moins 19 en 2012, au moins 21 en 2013, au moins 23 en 2014 et 3 en 2015.


2003 - exécutions et condamnations à mort

Au moins 10 personnes auraient été exécutées et plus de 100 condamnations à mort ont été prononcées.

2002 - exécutions et condamnations à mort

Au moins 40 personnes auraient été exécutées et au moins 120 condamnations à mort ont été prononcées. Plus de 90 personnes se sont vu infliger la peine capitale par des tribunaux d'exception de la région du Darfour.

Autres pages liées