Clayton Lockett (une exécution ratée dans l'Oklahoma)

Plan du site
peine de mort / Oklahoma

Contexte

L'exécution de Clayton Lockett par injection létale s'est mal déroulée dans l'Oklahoma. En raison notamment de l'échec de l'intraveineuse, le condamné a fini par mourir d'une "crise cardiaque foudroyante" alors que l'exécution avait été stoppée. Il a été déclaré mort 43 minutes après le début de l'injection.

Détails pour Clayton Lockett

  • exécuté

Documents associés

Un référendum en Oklahoma inscrit la peine de mort dans la constitutionACTU du 8 novembre 2016
Exécution de Clayton Lockett: de nouveaux documents confirment le fiascodépêche de presse du 16 mars 2015
Déclaration de la Haute Représentante de l'UE sur l'exécution de M. Clayton Lockett dans l'État d'Oklahoma aux États-Unisdéclaration du 9 mai 2014
L'exécution en Oklahoma pourrait avoir violé les droits de la personnedépêche de presse du 2 mai 2014
L'ONU dénonce la cruauté de l'exécution du condamné d'Oklahomadépêche de presse du 2 mai 2014
Obama: l'exécution en Oklahoma est profondément dérangeantedépêche de presse du 2 mai 2014
Etats-Unis : l'ONU dénonce la souffrance infligée à un condamné lors de son exécutioncommuniqué de presse du 2 mai 2014
Le directeur des prisons de l'Oklahoma veut suspendre les exécutionsdépêche de presse du 1 mai 2014
Nouvelle exécution 'manquée' dans l'Oklahoma : la rapporteure sur l'abolition de la peine de mort exprime sa stupéfactioncommuniqué de presse du 30 avril 2014
Une exécution se déroule mal en Oklahoma, la deuxième reportéedépêche de presse du 30 avril 2014
Exécution en Oklahoma : une révision demandéedépêche de presse du 30 avril 2014
Exécution en Oklahoma : un ratage et 43 minutes d'agoniedépêche de presse du 30 avril 2014
Échec d'une exécution dans l'Oklahoma, aux Etats-Unis : le condamné succombe finalement à une crise cardiaqueACTU du 29 avril 2014
[position de la France] États-Unis - Peine de mort - Exécution de Clayton Lockett (29 avril 2014)communiqué de presse du 29 avril 2014
Pénurie de substances létales: poursuite intentée par deux condamnésdépêche de presse du 26 février 2014