Plan du site

Grâce présidentielle pour deux condamnés à mort au Soudan du Sud

ACTU du 31 octobre 2018
Dans le cadre de la cérémonie pour la paix au Soudan du Sud, le président Salva Kiir a accordé sa grâce à deux hommes qui avaient été condamnés à mort en février 2018 : James Gatdet Dak, ancien porte-parole de l'opposition sud-soudanaise accusé de trahison et William Endley, ressortissant sud-africain accusé de conspiration.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID10220
Type de document (code)actu
TitreGrâce présidentielle pour deux condamnés à mort au Soudan du Sud
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication31 octobre 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsUn citoyen sud-africain condamné à mort à Juba, Soudan du Sud: un ex-colonel sud-africain condamné à mort, Peine de mort pour le porte-parole des rebelles du Soudan du Sud, Déclaration du porte-parole sur les exécutions au Pakistan
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefsannulation de peine + grace + président + ressortissant étranger
ZonegéosAfrique du Sud + Soudan du Sud