Plan du site

Le Canada accueille l'appel de la communauté internationale pour que l'Iran respecte ses obligations en matière de droits de la personne

communiqué de presse du 15 novembre 2018 - Ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international - Canada
Pays :
Déclaration - Le 15 novembre 2018 - Ottawa (Ontario) - Affaires mondiales Canada

La ministre des Affaires étrangères, l'honorable Chrystia Freeland, a fait la déclaration suivante pour accueillir l'adoption aujourd'hui de la résolution sur la situation des droits de la personne en Iran, par la Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies, au cours de la 73e session de l'assemblée :

« L'adoption de cette résolution des Nations Unies par des pays de toutes les régions du monde envoie un message fort au régime iranien lui indiquant qu'il doit respecter les droits de la personne.

« Elle exprime également le soutien du Canada et de la communauté internationale à l'égard du peuple de l'Iran dans sa lutte pour obtenir le respect de ses droits et libertés légitimes.

« Le Canada exhorte le régime iranien à agir face aux graves préoccupations concernant les droits de la personne qui ont été soulevées dans cette résolution. »

Faits en bref

- Présentée par le Canada et 43 coparrains, la résolution de cette année a été adoptée par la Troisième commission de l'Assemblée générale des Nations Unies le 15 novembre 2018, et 85 États membres ont voté en sa faveur.

- La résolution sera également présentée aux fins d'adoption par l'Assemblée générale des Nations Unies au cours d'une séance plénière qui aura lieu à la mi-décembre.

- Les rapports du secrétaire général des Nations Unies et du rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l'homme en Iran révèlent que la situation des droits de la personne en Iran s'est déteriorée au cours de la dernière année et qu'elle a été marquée par la répression systématique des manifestants, des journalistes et des utilisateurs des médias sociaux à la suite de manifestations de plus en plus fréquentes.

- L'application de la peine de mort à des délinquants juvéniles se poursuit à un rythme alarmant. Des cas démontrant que l'Iran n'a pas respecté les normes internationales en matière de droits ont également été signalés, notamment de la torture; des arrestations et des détentions arbitraires; des procès ne respectant pas les normes d'application régulière de la loi; des restrictions imposées sur la liberté de l'expression, tant en ligne que hors ligne; et l'intimidation à l'égard des défenseurs des droits de la personne.

- La discrimination à l'égard des femmes et des filles, des membres de minorités religieuses reconnues et non reconnues et d'autres groupes marginalisés et vulnérables, persiste.
Partager…

Données techniques

ID10267
Type de document (code)communique
TitreLe Canada accueille l'appel de la communauté internationale pour que l'Iran respecte ses obligations en matière de droits de la personne
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication15 novembre 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleCanada
Documents parents
OrganisationsOrganisation des Nations Unies, Assemblée Générale de l'ONU, Ministère canadien des Affaires étrangères et du Commerce international (auteur)
Condamnés
Mots-clefsmineur + résolution
ZonegéosCanada + Iran