Plan du site

Déclaration de la porte-parole sur l'application de la peine de mort en Biélorussie

181128_6
déclaration du 28 novembre 2018 - Union européenne
peine de mort / Bélarus (Biélorussie)
Semion Berejnov Igor Gerchankov
En Biélorussie, deux nouvelles exécutions, celles de Siamion Berazhnoy et d'Ihar Hershankou, auraient eu lieu en secret ce mois-ci. Au total, quatre exécutions ont eu lieu cette année. Deux personnes se trouvent toujours dans le couloir de la mort en Biélorussie.

L'Union européenne réaffirme qu'elle est fermement et catégoriquement opposée à la peine de mort en toutes circonstances. La peine de mort constitue une violation du droit inaliénable à la vie consacré dans la Déclaration universelle des droits de l'homme et est un châtiment cruel, inhumain et dégradant.

L'application de la peine de mort va à l'encontre de la volonté déclarée de la Biélorussie de nouer le dialogue à ce sujet avec la communauté internationale, y compris l'Union européenne. La mise en place, par les autorités biélorusses, d'un moratoire sur l'application de la peine de mort, qui constituerait une première étape vers son abolition, marquerait une évolution positive. L'adoption par la Biélorussie de mesures concrètes pour respecter les droits de l'homme universels, y compris en ce qui concerne la peine de mort, demeurera essentielle pour la définition de la future politique de l'UE à l'égard de ce pays.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID10288
Type de document (code)declaration
TitreDéclaration de la porte-parole sur l'application de la peine de mort en Biélorussie
Description(non défini)
Référence181128_6
Date de publication28 novembre 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsDeux nouvelles exécutions sont menées secrètement au Bélarus
OrganisationsUnion européenne (auteur)
CondamnésSemion Berejnov, Igor Gerchankov
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie)