Plan du site

Arabie: quatre personnes exécutées pour trafic de drogue

dépêche de presse du 1 avril 2019 - Agence mondiale d'information - AFP
Thèmes :
Quatre personnes dont une femme ont été exécutées lundi en Arabie saoudite après avoir été condamnées pour trafic de drogue, a indiqué le ministère de l'Intérieur, portant à 53 le nombre de personnes mises à mort en 2019.

Deux Pakistanais, un Yéménite et une Nigériane ont été exécutés dans la ville sainte de la Mecque (ouest), a indiqué le ministère de l'Intérieur dans des communiqués publiés par l'agence de presse officielle SPA.

Depuis le début de l'année, 53 personnes ont été mises a mort en Arabie saoudite, selon un décompte réalisé à partir de chiffres officiels publiés par SPA.

Le royaume saoudien est régi par une version rigoriste de la charia, la loi islamique, et applique la peine capitale dans des affaires de terrorisme, de meurtre, de viol, de vol à main armée et de trafic de drogue. Il compte l'un des taux d'exécutions les plus élevés au monde.

Des experts des droits humains tirent régulièrement la sonnette d'alarme sur le manque d'équité des procès dans ce pays. Les autorités invoquent elles la dissuasion pour justifier la peine de mort.

En 2018, 120 personnes ont été exécutées en Arabie saoudite.
Partager…

Données techniques

ID10443
Type de document (code)depeche
TitreArabie: quatre personnes exécutées pour trafic de drogue
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication1 avril 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsDéclaration de la porte-parole sur les exécutions qui ont eu lieu récemment dans le Royaume d'Arabie saoudite
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsdrogue + exécution + femme + ressortissant étranger
ZonegéosArabie Saoudite + Nigéria + Pakistan + Yémen