Plan du site

Washington critique la peine capitale instaurée par Brunei

dépêche de presse du 3 avril 2019 - Reuters
WASHINGTON, 3 avril (Reuters) - Les Etats-Unis ont critiqué mardi la décision du sultanat de Brunei d'instaurer la peine capitale pour homosexualité, adultère ou insultes contre le prophète Mahomet.

La décision du sultanat de Brunei "va à l'encontre de ses obligations internationales en matière de droits de l'homme", a déclaré dans un communiqué le porte-parole du département d'Etat.

A partir de ce mercredi, en vertu d'un nouveau code pénal s'appuyant sur la charia - la loi islamique -, la sodomie, l'adultère et le viol seront passibles de la peine de mort par lapidation ou coups de fouet dans l'ancien protectorat britannique.

Plus tôt dans la journée, la France avait appelé Brunei à renoncer à cette nouvelle législation, comme l'avaient fait les Nations unies en début de semaine.

Dans une tribune publiée jeudi dernier sur le site Deadline.com, l'acteur américain George Clooney avait appelé au boycott de plusieurs hôtels de luxe et palaces détenus par Brunei, dont le Plaza Athénée et le Meurice à Paris.

Le gouvernement de Brunei, pays de 400.000 habitants, a réaffirmé samedi qu'il appliquerait ce nouveau code pénal afin d'"éduquer, respecter et protéger les droits légitimes de tous les individus".

Brunei applique de facto un moratoire sur la peine de mort depuis 1957, date de la dernière exécution dans le pays.
(Mohammad Zargham; Jean-Stéphane Brosse et Jean Terzian pour le service français)
Partager…

Données techniques

ID10448
Type de document (code)depeche
TitreWashington critique la peine capitale instaurée par Brunei
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 avril 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsNouvelle législation issue de la charia à Brunei : lapidation pour homosexualité, adultère...
OrganisationsReuters (auteur)
Condamnés
Mots-clefsaugmentation du champ d'application pdm + charia + réactions internationales
ZonegéosBrunéi Darussalam + Etats-Unis