Plan du site

Nouvelle législation issue de la charia à Brunei : lapidation pour homosexualité, adultère...

ACTU du 3 avril 2019
peine de mort / Brunéi Darussalam
De nouvelles dispositions du code pénal introduisant des peines plus sévères issues de la loi islamique (charia), étaient annoncées pour une entrée en vigueur le 3 avril 2019, à Brunei.
Parmi les évolutions annoncées figuraient la peine de mort par lapidation pour adultère, homosexualité (relations sexuelles entre hommes), viol et blasphème (insulte au prophète Mahomet). Le vol quant à lui serait passible d'amputation.

Les très nombreuses réactions internationales n'ont pas semblé faire changer d'avis le sultan Hassanal Bolkiah sur l'application de la charia.

La dernière exécution connue à Brunei, pays abolitionniste en pratique, remonte à 1957. Les condamnations à mort y sont rares (une recensée en 2015, une en 2017).

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID10449
Type de document (code)actu
TitreNouvelle législation issue de la charia à Brunei : lapidation pour homosexualité, adultère...
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication3 avril 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents15 documents
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
Condamnés
Mots-clefsadultère + augmentation du champ d'application pdm + charia + crime religieux (apostasie, blasphème,...) + homosexualité + législation + réactions internationales
ZonegéosBrunéi Darussalam