Plan du site

Chine : exécution d'un homme coupable de plusieurs meurtres

dépêche de presse du 17 juillet 2019 - Xinhua
Pays :
peine de mort / Chine
BEIJING, 17 juillet (Xinhua) -- Zhang Koukou, un homme coupable de plusieurs meurtres, a été exécuté mercredi matin dans la province chinoise du Shaanxi (nord-ouest), a annoncé la Cour populaire suprême (CPS).

Après l'approbation par la CPS de sa condamnation à mort, le Tribunal populaire intermédiaire de la ville de Hanzhong a annoncé et fait part de la décision de la CPS à Zhang Koukou, a-t-on appris d'un communiqué de la CPS.

Zhang Koukou a vu sa famille avant l'exécution, qui a eu lieu en présence de procureurs.

Zhang Koukou a été reconnu coupable du meurtre de trois membres d'une famille du quartier -- Wang Zhengjun, son frère aîné et leur père -- en 2018 par le tribunal de Hanzhong en janvier dernier, et a été condamné à mort et à la privation des droits politiques à vie.

Zhang Koukou a fait appel, mais le tribunal populaire supérieur provincial à confirmé sa condamnation à mort le 11 avril et a soumis le verdict à la CPS pour examen.

Après un nouvel examen, la CPS a confirmé que la mère de Zhang Koukou était décédée le 27 août 1996 après avoir été blessée intentionnellement par Wang Zhengjun qui avait 17 ans à ce moment-là, lors d'un conflit. Wang Zhengjun a été reconnu coupable de blessure intentionnelle et condamné à une peine de sept ans d'emprisonnement par un tribunal de niveau de district à la fin de l'année.

Le 15 février 2018, à la veille du Nouvel An lunaire chinois, Zhang Koukou a cherché à se venger et a poignardé les frères à mort, alors qu'ils revenaient de nettoyer les tombes. Ensuite, il s'est précipité chez Wang Zhengjun et a tué leur père avant de mettre le feu à une voiture appartenant au frère de Wang Zhengjun et de s'enfuir.

Zhang Koukou devait faire face à une lourde peine puisqu'il a commis des crimes très graves avec une ferme intention et à l'aide de moyens très cruels, entraînant des résultats extrêmement graves, a indiqué la CPS.

La CPS a estimé que même si Zhang Koukou s'était livré à la police deux jours après le meurtre, il ne devait pas être condamné à une peine légère considérant la gravité de son crime.

Les verdicts des premier et deuxième procès étaient exacts et la peine était appropriée, indique le communiqué, ajoutant que la peine de mort devait donc être approuvée.
Partager…

Données techniques

ID10595
Type de document (code)depeche
TitreChine : exécution d'un homme coupable de plusieurs meurtres
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication17 juillet 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution
ZonegéosChine