Plan du site

[position de la France] Bahreïn - Q&R - Extrait du point de presse (29 juillet 2019)

communiqué de presse du 29 juillet 2019 - Ministère des Affaires Etrangères français - France
Pays :
Ali al-Arab Ahmad al-Malali
Question :
Le Royaume-Uni et l'Union européenne se sont exprimés sur les exécutions qui ont eu lieu au cours du week-end au Bahreïn. Quelle est la réaction de la France ?

Réponse :
La France s'associe pleinement aux déclarations faites par ses partenaires européens et le Service européen d'action extérieure concernant l'exécution, samedi 27 juillet, de trois ressortissants bahreïniens par les autorités du royaume de Bahreïn.
La France réitère son opposition constante à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances et son engagement en faveur de l'abolition universelle de ce châtiment injuste, inhumain et inefficace. Nous appelons tous les Etats appliquant encore la peine de mort à établir un moratoire en vue d'une abolition définitive.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID10617
Type de document (code)communique
Titre[position de la France] Bahreïn - Q&R - Extrait du point de presse (29 juillet 2019)
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication29 juillet 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleFrance
Documents parentsTrois exécutions capitales à Bahreïn
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères français (auteur)
CondamnésAli al-Arab, Ahmad al-Malali
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosBahreïn + France