Plan du site

Un homme exécuté mardi en Europe

dépêche de presse du 20 décembre 2019 - Agence Télégraphique Suisse - ATS
peine de mort / Bélarus (Biélorussie)
Thèmes :
Alyaksandr Asipovich
La Biélorussie a exécuté mardi un homme condamné à mort pour avoir tué et démembré deux jeunes femmes, a rapporté vendredi un hebdomadaire local. Elle est le seul pays pratiquant encore la peine capitale en Europe.

Alexandre Ossipovitch, 37 ans, habitant de la ville de Bobrouïsk, a été exécuté mardi, a affirmé le journal Kamertsyïny Kourier en citant une procureure du parquet régional, Olga Ivanova.

Selon le centre Viasna de défense des droits de l'homme, le condamné de 37 ans a fait connaissance en 2018 avec les deux victimes dans un bar et les a invitées chez lui. Après une dispute, il a infligé 77 blessures au couteau à une femme et 16 blessures à l'autre.

Il les a ensuite démembrées et a tenté de s'en débarrasser. Lors de son procès, l'homme, déjà jugé à plusieurs reprises pour attaques visant d'autres personnes, a affirmé que ces femmes avaient voulu cambrioler son appartement et qu'il avait agi ainsi pour se défendre.

Cette exécution a été condamnée par le Conseil de l'Europe. «Nous appelons la Biélorussie à abolir la peine de mort ou au moins à introduire un moratoire. La mort, ce n'est pas la justice», a écrit sur Twitter le directeur de la communication du Conseil de l'Europe, Daniel Höltgen.

Les exécutions en Biélorussie se déroulent dans le plus grand secret. La date de l'exécution par arme à feu n'est pas rendue publique, les corps des prisonniers ne sont pas restitués aux familles et aucune information n'est communiquée sur le lieu de leur inhumation.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID10764
Type de document (code)depeche
TitreUn homme exécuté mardi en Europe
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication20 décembre 2019
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsNouvelle exécution capitale annoncée au Bélarus
OrganisationsAgence Télégraphique Suisse - ATS (auteur), Conseil de l'Europe
CondamnésAlyaksandr Asipovich
Mots-clefsexécution + réactions internationales + secret
ZonegéosBélarus (Biélorussie)