Plan du site

Indonésie: un tueur "chamane" exécuté

dépêche de presse du 11 juillet 2008 - Agence mondiale d'information - AFP
Pays :
peine de mort / Indonésie
Un Indonésien qui a assassiné 42 femmes dans des rituels de magie noire, soi-disant pour doper ses pouvoirs surnaturels, a été exécuté jeudi, a annoncé aujourd'hui un responsable. Il avait été condamné à mort en 1998.

Ahmad Suraji, auto-proclamé chamane, avait avoué aux policiers avoir étranglé ses victimes afin de boire leur salive, où il affirmait puiser des forces occultes. Les cadavres des femmes avaient été retrouvés enterrés dans un champ de cannes à sucre dans le nord de Sumatra.

L'enquête avait établi que les victimes de Suraji s'étaient présentées de leur plein gré devant leur futur meurtrier, attirées par sa réputation de sorcier doté de pouvoirs magiques. Il les convainquait de se dévêtir et de se laisser enterrer jusqu'au cou, avant de les étrangler.

L'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International avait demandé cette semaine qu'il ne soit pas exécuté. Mais le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a rejeté les deux demandes de grâce faites par le condamné.
Partager…

Données techniques

ID3125
Type de document (code)depeche
TitreIndonésie: un tueur "chamane" exécuté
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication11 juillet 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
Condamnés
Mots-clefsexécution
ZonegéosIndonésie