Plan du site

Aucune peine de mort n'a été prononcée contre les émeutiers de Lhasa

dépêche de presse du 11 juillet 2008 - Xinhua
Pays :
peine de mort / Chine
LHASA, 11 juillet (Xinhua) -- 42 personnes ont été arrêtées pour participation aux émeutes du 14 mars survenues à Lhasa, chef-lieu de la Région autonome du Tibet (sud-ouest), pourtant aucune peine de mort n'y a été prononcée jusqu'à présent, a déclaré un haut officiel vendredi.

Elles ont été accusées de crime d'incendie, d'agression, de perturbation de l'ordre public et d'assaut des sièges du gouvernement, a dit Palma Trily, vice-président exécutif du Tibet lors d'une conférence de presse devant des journalistes indiens et italiens jeudi.

Le verdict des assises des 30 premiers accusés, punis d'une peine de 3 ans de prison, a été prononcé le 29 avril par le Tribunal intermédiaire populaire de Lhasa.

Les 19 et 20 juin, 4 cours basées à Lhasa et dans la préfecture de Shannan a annoncé la condamnation des 12 autres accusés.

Pourtant 116 autres supects étaient toujours en accusation, a révélé Palma Trily.

"Il serait décidé, en vertu des lois chinoises, que si certains étaient condamnés à mort," a-t-il noté.

Après les émeutes de Lhasa, la police a détenu 953 personnes, incluant 362 qui se sont rendues elles-mêmes à la police.

Lors des attaques massives contre les personnes et les biens, 18 civils innocents et un agent de police ont été tués, et 241 policiers ont été blessés.

Les émeutiers ont également incendié 120 habitations et 84 véhicules et pillé 1 367 magasins, causant une perte économique directe estimée à 320 millions de yuans (environ 47 millions de dollars).

Le gouvernement régional a réduit les taxes en faveur des magasins affectés ,leur octroyant 200 millions de yuans en récompenses, a dit Xiao Bai, vice-maire de Lhasa.

"Grâce aux efforts déployés par les gouvernements aux divers échelons, Lhasa a rétablit son ordre social," a affirmé Palma Trily.
Partager…

Données techniques

ID3126
Type de document (code)depeche
TitreAucune peine de mort n'a été prononcée contre les émeutiers de Lhasa
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication11 juillet 2008
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parents
OrganisationsXinhua (auteur)
Condamnés
Mots-clefs
ZonegéosChine