Plan du site

Un Iranien accusé d'être un "agent du Mossad" condamné à mort

dépêche de presse du 25 octobre 2017 - Reuters
Pays :
Thème :
PARIS (Reuters) - Une personne décrite comme étant un "agent du Mossad", les services secrets israéliens, a été condamnée à mort en Iran pour avoir fourni des informations à Israël lui permettant d'assassiner plusieurs scientifiques de haut rang dans le domaine nucléaire, a annoncé mardi le procureur de Téhéran.

L'identité du condamné n'a pas été révélée. Amnesty International a annoncé lundi qu'Ahmadreza Djalali, un docteur iranien qui enseignait en Suède, avait été condamné à mort en Iran pour espionnage.

Au moins quatre scientifiques ont été tués entre 2010 et 2012. Téhéran a qualifié ces décès de programme d'assassinat visant à saboter son programme en matière d'énergie nucléaire.

En 2012, un homme, accusé d'être en relation avec Israël, a déjà été pendu pour ces meurtres.
(Danielle Rouquié pour le service français)

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID9605
Type de document (code)depeche
TitreUn Iranien accusé d'être un "agent du Mossad" condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication25 octobre 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsCondamnation à mort du docteur Ahmadreza Djalali en Iran
OrganisationsReuters (auteur), Amnesty International
CondamnésAhmadreza Djalali
Mots-clefscondamnation à mort + espionnage
ZonegéosIran