Plan du site

Deux ans de prison pour un jeune mauritanien accusé de « mécréance »

dépêche de presse du 9 novembre 2017
APA-Nouakchott (Mauritanie) - La Cour d'appel de Nouadhibou a condamné à 2 ans de prison ferme le jeune mauritanien Mohamed Cheikh Ould M'khaitir qui avait écopé d'une peine de mort en 2014 pour un écrit jugé insultant à l'égard du prophète Mohamed (PSL), a-t-on appris de source judiciaire à Nouadhibou.

En séance depuis hier, la cour a prononcé son verdict jeudi en l'assortissant d'une amende de 60.000 ouguiya (166 dollars US).

Cette peine signifie que Ould M'khaitir va être relâché puisqu'il est détenu depuis plus de deux ans.

Accusé initialement d'apostasie, l'auteur de l'article incriminé avait été condamné à mort par le tribunal de première instance de Nouadhibou et cette peine a été confirmée en appel en 2016 mais avec requalification de l'accusation à « mécréance » sur la base du repentir exprimé par le prévenu.

Cependant la Cour suprême, dernier ressort judiciaire en Mauritanie, a relevé des « erreurs » dans le procès en appel et ordonné sa reprise avec une composition différente de la cour d'appel de Nouadhibou.

Un déploiement extraordinaire des forces de sécurité a accompagné ce dernier procès aussi bien dans le pourtour du palais de justice de Nouadhibou qu'à Nouakchott.

Les autorités redoutent en effet des débordements des populations qui exigent l'exécution de Ould M'khaitir, encouragées dans ceci par les ulémas.
Partager…

Données techniques

ID9633
Type de document (code)depeche
TitreDeux ans de prison pour un jeune mauritanien accusé de « mécréance »
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication9 novembre 2017
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLibération d'un blogueur mauritanien anciennement condamné à mort
Organisations
Condamnés
Mots-clefs
Zonegéos