Plan du site

L'Alabama suspend une exécution amorcée

ACTU du 22 février 2018
Pays :
peine de mort / Alabama
Doyle Hamm devait être exécuté le 22 février en Alabama, mais au bout de deux heures et demi l'équipe en charge de l'exécution l'a suspendue, ne parvenant pas à trouver de veines pour pratiquer l'injection létale.

Un tribunal avait préalablement rejeté le recours de ses avocats en indiquant que la perfusion pourrait se faire au niveau des jambes ou des pieds (ses bras ne le permettant pas suite aux traitements liés à son cancer), ce qui n'a pas été possible.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID9814
Type de document (code)actu
TitreL'Alabama suspend une exécution amorcée
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication22 février 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsL'Alabama renonce à programmer une nouvelle exécution après l'échec de la première tentative, Deux condamnés exécutés aux États-Unis, Deux exécutions prévues aux États-Unis, Etats-Unis: seul un condamné exécuté sur les trois prévus jeudi
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur)
CondamnésDoyle Lee Hamm
Mots-clefsexécution ratée (le condamné survit) + méthode d'exécution
ZonegéosAlabama + Etats-Unis