Plan du site

Le Bélarus exécute un condamné à mort

dépêche de presse du 7 mars 2018 - Agence mondiale d'information - AFP
peine de mort / Bélarus (Biélorussie)
Kiryl Kazachok
Le Bélarus, dernier pays d'Europe à appliquer la peine de mort, a exécuté un homme condamné en 2016 pour le meurtre de ses deux enfants, a rapporté mercredi une ONG locale.

Kirill Kozatchok a été exécuté en octobre 2017, selon le centre Viasna de défense des droits de l'Homme, qui a rapporté son exécution mercredi. L'organisation l'a appris de la mère du condamné, précise Viasna.

Kirill Kozatchok avait tué son fils et sa fille de 17 et 9 ans alors qu'il était ivre, disant vouloir punir sa femme qui avait demandé le divorce. Il avait appelé la police avant de se défenestrer, mais avait survécu à sa chute.

Il avait été condamné à mort en 2016 et avait refusé de faire appel.

En janvier, l'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International avait publié un appel au président Loukachenko pour qu'il supprime la peine de mort, citant le cas de Kirill Kozatchok.

Selon les comptes des ONG, cinq condamnés à mort âgés de 24 à 44 ans attendent leur exécution au Bélarus, parmi lesquels deux hommes condamnés l'an passé pour six meurtres commis dans le cadre d'une arnaque immobilière.

Les exécutions, d'une balle tirée dans la nuque du condamné, sont toujours gardées secrètes et les familles ne sont prévenues que quelques mois après.

Documents liés

Partager…

Données techniques

ID9816
Type de document (code)depeche
TitreLe Bélarus exécute un condamné à mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication7 mars 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsExécution au Bélarus
OrganisationsAgence mondiale d'information - AFP (auteur)
CondamnésKiryl Kazachok
Mots-clefsexécution + secret
ZonegéosBélarus (Biélorussie)