Plan du site

Condamnation à mort de Noura Hussein Hamad au Soudan

ACTU du 10 mai 2018
Pays :
peine de mort / Soudan
Amnesty international rapporte la condamnation à mort au Soudan d'"une jeune femme de 19 ans qui a tué, en état de légitime défense, son mari violeur".
Déclarée coupable d'homicide volontaire le 28 avril 2018, elle a été condamnée à mort le 10 mai 2018.

Noura Hussein Hamad avait été mariée contre son gré à l'âge de 16 ans puis avait dû emménager chez son mari à la fin de ses études secondaires. Sa condamnation à mort a suscité de nombreuses réactions internationales, notamment sur le droit des femmes soudanaises, la reconnaissance des viols conjugaux et les mariages forcés.
Partager…

Données techniques

ID9932
Type de document (code)actu
TitreCondamnation à mort de Noura Hussein Hamad au Soudan
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication10 mai 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsLe Comité des droits de l'homme examine le rapport du Soudan, Soudan : l'ONU salue la décision de commuer la peine de mort de Noura Hussein, Annulation de la peine de mort pour une jeune Soudanaise "violée" (avocat), Commutation de la peine de mort de Noura Hussein Hamad au Soudan , Les droits des Soudanaises mis en lumière après une peine de mort contestée, Condamnation à mort de Noura Hussein : l'ONU exhorte le Soudan à garantir ses droits, Soudan : l'ONU "préoccupée" par la condamnation à mort de la jeune fille violée, Soudan : les ambassades européennes contre la condamnation à mort d'une adolescente, Soudan : victime de viol, elle est condamnée à mort
OrganisationsSophie Fotiadi (auteur), Amnesty International
Condamnés
Mots-clefscondamnation à mort + femme + réactions internationales
ZonegéosSoudan