Plan du site

[position de la France] Biélorussie - Peine de mort

communiqué de presse du 30 mai 2018 - Ministère des Affaires Etrangères français - France
Viktor Liotau Aliaksei Mikhalenia
La France condamne les exécutions, révélées par la presse le 29 mai, d'Alexandre Mikhalienia et de Viktor Liotov condamnés respectivement en mars et octobre 2017 à la peine capitale. Nous réitérons également nos vives préoccupations s'agissant de la situation des autres Biélorusses condamnés à mort.

La France rappelle son opposition constante à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances. Nous exhortons les autorités biélorusses à instaurer un moratoire sur la peine capitale, première étape vers son abolition. Une telle évolution est indispensable pour le rapprochement de la Biélorussie tant avec l'Union européenne qu'avec le Conseil de l'Europe.
Partager…

Données techniques

ID9951
Type de document (code)communique
Titre[position de la France] Biélorussie - Peine de mort
Description(non défini)
Référence(non défini)
Date de publication30 mai 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielleFrance
Documents parentsDeux nouvelles exécutions menées secrètement rapportées au Bélarus
OrganisationsMinistère des Affaires Etrangères français (auteur)
CondamnésViktor Liotau, Aliaksei Mikhalenia
Mots-clefsexécution + réactions internationales
ZonegéosBélarus (Biélorussie) + France