Plan du site

Déclaration concernant une exécution en Thaïlande

180619_5
déclaration du 19 juin 2018 - Union européenne
Pays :
peine de mort / Thailande
Theerasak Longji
Le 18 juin 2018, M. Theerasak Longji a été exécuté par injection létale en Thaïlande.

L'an prochain, le pays aurait passé le cap des dix ans depuis la dernière exécution et aurait ainsi rejoint la liste des États qui observent un moratoire de fait sur l'application de la peine de mort. C'est ce que l'Union européenne attendait au vu de ses discussions avec les autorités thaïlandaises. Dans un tel contexte, l'exécution de M. Theerasak représente un net recul.

L'Union européenne est opposée à la peine de mort en toutes circonstances et milite en faveur de son abolition partout dans le monde. La peine de mort constitue une sanction cruelle et inhumaine qui n'a aucun effet dissuasif et représente une négation inacceptable de la dignité et de l'intégrité humaines.

L'Union européenne invite le gouvernement thaïlandais à s'abstenir de toute exécution à l'avenir ainsi qu'à œuvrer pour instaurer un moratoire sur la peine de mort et, à terme, abolir cette dernière.
Partager…

Données techniques

ID9985
Type de document (code)declaration
TitreDéclaration concernant une exécution en Thaïlande
Description(non défini)
Référence180619_5
Date de publication19 juin 2018
Date d'entrée en vigueur(non défini)
Zone de publication officielle(non défini)
Documents parentsReprise des exécutions en Thaïlande après presque neuf ans d'interruption
OrganisationsUnion européenne (auteur)
CondamnésTheerasak Longji
Mots-clefsexécution + réactions internationales + reprise d'exécution
ZonegéosThailande