La peine de mort dans le monde — Ochoa https://www.peinedemort.org/rss/condamne?id=1785 Ochoa : tous les documents concernant la peine de mort. fr Sophie Fotiadi <sophie.fotiadi@peinedemort.org>, 2020 Wed, 12 Aug 2020 03:32:45 +0000 Fri, 07 Feb 2020 08:29:07 +0000 120 Le Texas exécute l'auteur d'un quintuple meurtre https://www.peinedemort.org/document/10815 (Washington) Le Texas a exécuté jeudi un homme qui, sous l'effet de drogues, a tué en 2002 cinq membres de sa famille, dont ses deux enfants. Abel Ochoa, 47 ans, a reçu en soirée une injection létale dans le pénitencier de Huntsville, au nord de Houston. Son décès a été prononcé à 18 h 48 heure locale (19 h 48 HE), ont fait savoir les autorités pénitentiaires du Texas. Selon des documents judiciaires, il s'était rendu à l'église en famille un dimanche d'août 2002. À la sortie, il avait demandé à sa femme de l'argent pour acheter du crack. Après une dispute, elle avait accepté de lui donner dix dollars. Rentré à leur domicile, il avait fumé la drogue tout juste achetée, puis s'était saisi d'une arme et avait abattu son épouse, leurs deux filles – âgées de neuf mois et sept ans –, son beau-père et une de ses belles-sœurs. Une autre belle-sœur a survécu à la fusillade, mais a perdu un rein. Arrêté un peu plus tard au volant de la voiture de sa femme, il avait confessé les meurtres et expliqué être « fatigué de sa vie », ne plus « pouvoir gérer le stress ». Ses avocats avaient intenté, en vain, plusieurs recours pour tenter de le sauver, arguant notamment qu'il n'avait pas bénéficié d'une défense adéquate lors de son procès. Ils avaient adressé mercredi une dernière requête à la Cour suprême des États-Unis, au motif que les autorités pénitentiaires du Texas avaient refusé de laisser Abel Ochoa réaliser un entretien vidéo pour accompagner une demande de grâce. « Je voudrais m'excuser auprès de ma belle-famille pour lui avoir causé tant de peine », a-t-il dit parmi ses derniers mots. C'est le troisième condamné exécuté depuis le début de l'année aux États-Unis, le deuxième au Texas.
Abel Ochoa, 47 ans, a reçu en soirée une injection létale dans le pénitencier de Huntsville, au nord de Houston. Son décès a été prononcé à 18 h 48 heure locale (19 h 48 HE), ont fait savoir les autorités pénitentiaires du Texas.

Selon des documents judiciaires, il s'était rendu à l'église en famille un dimanche d'août 2002. À la sortie, il avait demandé à sa femme de l'argent pour acheter du crack. Après une dispute, elle avait accepté de lui donner dix dollars.

Rentré à leur domicile, il avait fumé la drogue tout juste achetée, puis s'était saisi d'une arme et avait abattu son épouse, leurs deux filles – âgées de neuf mois et sept ans –, son beau-père et une de ses belles-sœurs.

Une autre belle-sœur a survécu à la fusillade, mais a perdu un rein.

Arrêté un peu plus tard au volant de la voiture de sa femme, il avait confessé les meurtres et expliqué être « fatigué de sa vie », ne plus « pouvoir gérer le stress ».

Ses avocats avaient intenté, en vain, plusieurs recours pour tenter de le sauver, arguant notamment qu'il n'avait pas bénéficié d'une défense adéquate lors de son procès.

Ils avaient adressé mercredi une dernière requête à la Cour suprême des États-Unis, au motif que les autorités pénitentiaires du Texas avaient refusé de laisser Abel Ochoa réaliser un entretien vidéo pour accompagner une demande de grâce.

« Je voudrais m'excuser auprès de ma belle-famille pour lui avoir causé tant de peine », a-t-il dit parmi ses derniers mots.

C'est le troisième condamné exécuté depuis le début de l'année aux États-Unis, le deuxième au Texas.]]>
https://www.peinedemort.org/document/10815 Thu, 06 Feb 2020 00:00:00 +0000 Agence mondiale d'information - AFP