La peine de mort dans le monde — Afghanistan https://www.peinedemort.org/rss/pays/AFG Afghanistan : tous les documents concernant la peine de mort. fr Sophie Fotiadi <sophie.fotiadi@peinedemort.org>, 2018 Mon, 23 Jul 2018 13:55:16 +0200 Wed, 18 Apr 2018 16:25:39 +0200 120 Irak : 4 femmes étrangères condamnées à mort pour avoir rejoint l'EI https://www.peinedemort.org/document/9874 BAGDAD, 17 avril (Xinhua) -- Un tribunal irakien a condamné mardi quatre femmes étrangères à mort et trois autres à la prison à perpétuité pour avoir rejoint le groupe extrémiste Etat islamique (EI), a annoncé le Conseil judiciaire suprême irakien dans un communiqué. Il s'agit de trois Azerbaïdjanaises et d'une Kirghize membres de l'EI. La Cour pénale centrale irakienne a aussi "condamné une Française et deux Russes à la prison à vie pour avoir rejoint l'EI". Le tribunal irakien condamne fréquemment des ressortissantes étrangères à la peine de mort ou à des peines d'emprisonnement pour avoir rejoint les rangs de l'EI. Seize Turques ont ainsi été condamnées à mort le 25 février dernier. Quand les forces irakiennes ont vaincu l'EI en Irak en 2017, des centaines de fidèles de l'EI ont été tués ou arrêtés, alors que d'autres sont toujours en fuite en Irak ou à l'étranger. Le ministère irakien de la Justice a annoncé lundi avoir exécuté 13 prisonniers irakiens, dont 11 pour le terrorisme. La peine de mort en Irak a été suspendue le 10 juin 2003, mais a été réintroduite le 8 août 2004.
Il s'agit de trois Azerbaïdjanaises et d'une Kirghize membres de l'EI.

La Cour pénale centrale irakienne a aussi "condamné une Française et deux Russes à la prison à vie pour avoir rejoint l'EI".

Le tribunal irakien condamne fréquemment des ressortissantes étrangères à la peine de mort ou à des peines d'emprisonnement pour avoir rejoint les rangs de l'EI. Seize Turques ont ainsi été condamnées à mort le 25 février dernier.

Quand les forces irakiennes ont vaincu l'EI en Irak en 2017, des centaines de fidèles de l'EI ont été tués ou arrêtés, alors que d'autres sont toujours en fuite en Irak ou à l'étranger.

Le ministère irakien de la Justice a annoncé lundi avoir exécuté 13 prisonniers irakiens, dont 11 pour le terrorisme.

La peine de mort en Irak a été suspendue le 10 juin 2003, mais a été réintroduite le 8 août 2004.]]>
https://www.peinedemort.org/document/9874 Tue, 17 Apr 2018 00:00:00 +0200 Xinhua
Cinq exécutions pour crime et enlèvements en Afghanistan https://www.peinedemort.org/document/9657 L'Afghanistan a exécuté mercredi par pendaison cinq membres d'un groupe criminel spécialisé dans les enlèvements crapuleux, l'un des fléaux du pays qui vise principalement les Afghans aisés, enfants compris, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Les exécutions ont été conduites à Kaboul dans la principale prison de Pul-e-Charkhi sur ordre du président Ashraf Ghani. Les condamnés avaient épuisé toutes les procédures d'appel, a précisé le ministère dans un communiqué. "Le groupe comprenait l'ancien chef du conseil provincial de Herat, dans l'ouest, qui était impliqué dans l'enlèvement et le meurtre du directeur adjoint d'une entreprise de construction, la fabrication de fausse monnaie et le port d'armes illégal". Les enlèvements crapuleux contre rançon - qui se terminent souvent mal pour l'otage - constituent une industrie prospère en Afghanistan, en particulier dans les grandes villes comme Kaboul et Herat. La police, qui manque de bras et de moyens, est débordée par la lutte contre le terrorisme et régulièrement appelée en renfort sur le front face aux insurgés, talibans et groupe Etat islamique. Quand il s'agit d'étrangers, les groupes criminels revendent souvent au prix fort leurs otages aux insurgés qui les transfèrent alors dans des zones hors de contrôle du gouvernement, au Pakistan ou à la frontière. Les dernières exécutions en Afghanistan remontent à mai 2016: le chef de l'Etat avait approuvé la pendaison de six prisonniers talibans afin de démontrer son autorité face aux insurgés et aux groupes criminels. Les exécutions ont été conduites à Kaboul dans la principale prison de Pul-e-Charkhi sur ordre du président Ashraf Ghani. Les condamnés avaient épuisé toutes les procédures d'appel, a précisé le ministère dans un communiqué.

"Le groupe comprenait l'ancien chef du conseil provincial de Herat, dans l'ouest, qui était impliqué dans l'enlèvement et le meurtre du directeur adjoint d'une entreprise de construction, la fabrication de fausse monnaie et le port d'armes illégal".

Les enlèvements crapuleux contre rançon - qui se terminent souvent mal pour l'otage - constituent une industrie prospère en Afghanistan, en particulier dans les grandes villes comme Kaboul et Herat.

La police, qui manque de bras et de moyens, est débordée par la lutte contre le terrorisme et régulièrement appelée en renfort sur le front face aux insurgés, talibans et groupe Etat islamique.

Quand il s'agit d'étrangers, les groupes criminels revendent souvent au prix fort leurs otages aux insurgés qui les transfèrent alors dans des zones hors de contrôle du gouvernement, au Pakistan ou à la frontière.

Les dernières exécutions en Afghanistan remontent à mai 2016: le chef de l'Etat avait approuvé la pendaison de six prisonniers talibans afin de démontrer son autorité face aux insurgés et aux groupes criminels.]]>
https://www.peinedemort.org/document/9657 Wed, 29 Nov 2017 00:00:00 +0100 Belga - Agence Télégraphique Belge de Presse
Cinq exécutions capitales en Afghanistan https://www.peinedemort.org/document/9659 Cinq personnes condamnées à mort dans des affaires d'enlèvements ont été exécutées par pendaison en Afghanistan Les précédentes exécutions rapportées par la presse en Afghanistan dataient de mai 2016.
Les précédentes exécutions rapportées par la presse en Afghanistan dataient de mai 2016.]]>
https://www.peinedemort.org/document/9659 Wed, 29 Nov 2017 00:00:00 +0100 Sophie Fotiadi
An internal server error occurred.